Viol-off forum

Site d entraide
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ca arrive n'importe ou...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
snowflake
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 37
Localisation : BELGIUM
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Ca arrive n'importe ou...   Mer 22 Nov - 3:28

Petit récit d'histoire qu'on m'a envoyé...
[quote]Ca arrive n'importe où

J'avais 16 ans quand ça c'est passé. Je rentrais du lycée à 16 h comme tous les mardis. Je prenais le même chemin depuis des mois. Mais ce jour-là, le chemin ne me ramenait pas chez moi.

C'était quelques jours avant les vacances de la Toussaint - fête des morts, en y réfléchissant c'est bizarre, ils ont peut-être choisi le meilleur moment. Je suis ou du moins une partie de moi est morte. Ils étaient 2, je ne les connaissaient pas. Je pense qu'ils savaient que je me trouverais là, ce jour-là. Je me trouvais à une centaine de mètre de chez moi. Juste devant le passage niveau (depuis, j'ai une peur bleue des trains), ils sont arrivés par derrière, m'ont prise de telle façon que je ne pouvais plus bouger et ils m'ont emmené près du cimetière qui se trouve à côté du chemin de fer (et oui, une veille de tout saint, un cimetière...). Je ne pense pas que tout ça fut fait au hazard.

C'était en pleine après-midi. Et pourtant, personne n'a rien vu, personne n'est passé par là. Je me souviens qu'ils étaient assez grand mais que dire sur leur visage. Je ne pouvais ni ne voulais les regarder. J'entends encore leurs voix me dire que si je les regarde ils s'en prendront à ma famille. Et ça je ne voulais pas. C'était le plus dur à supporter pour moi, me dire qu'ils seraient capable de s'en prendre aux personnes auxquelles je tiens le plus. C'est pour ça que je n'ai toujours pas porté plainte. Et puis aussi parceque je n'ai pas beaucoup de preuve. Je n'ai été voir personne, ni médecin, ni rien.
Après m'avoir emmené à côté de ce cimetière, ils ont commencé à me toucher. L'un me tenait et maintenaint sa main sur ma bouche pour pas que je crie. Ce que je ressentais, je ne peux pas le décrire. Mais ces mains que je sentais sur moi, je les auraient vomis et je les vomiraient encore si je le pouvais. Ensuite, ils ont commencé ou plutôt continué à faire ce qu'ils avaient à faire, chacun leur tour, prenant un malin plaisir me faire souffrir de l'intérieur. Je ne le voyais pas parceque je ne pouvais pas les regarder mais je l'entendais. Il y a cette cicatrice sur la main droite de l'un d'eux qui m'a marqué et que je revois parfois en "rêve".

Et puis lorsqu'ils ont eu fini leur "affaire", ils sont repartis comme ils étaient arrivés. Me laissant là, à côté de ce cimetière (qui prenait pour la première fois tout son sens, je comprenais ce que voulait dire mourir).

Je crois que je suis restée là, sur le sol quelques minutes (le temps semblait si long) sans bouger. J'étais tétanisée, je ne savais pas s'ils étaient vraiment partis ou non. Après quelques instants, je me suis relevée, j'ai récupéré mes affaires et je suis rentrée chez moi. Je me suis lavée tellement de fois ce jour-là que j'en avais la peau toute abîmé. Mais tout ce que je voulais c'était "effacer" les traces de ce qu'ils avaient fait. Ce n'est que plus tard, que j'ai compris que les vraies traces ne se verraient pas.
Je ne voulais pas le faire voir à mes parents et je crois que j'ai réussi à le cacher, par le mensonge. Pour eux, c'est juste un mec qui m'a "agressée" verbalement et n'a pas été très sympathique. Mais s'ils savaient vraiment... Aujourd'hui je suis décidée (enfin je crois) à porter plainte, parcequ'à cause de moi, de mon silence, peut-être que d'autres personnes ont subi la même chose. Et puis que répondre à quelqu'un qu'on aime quand il vous dit que vous l'avez repoussé parceque ce n'est pas lui que vous avez ressentie près de vous que ce n'est pas ses mains que vous avez senties sur vous? Mon récit est peut-être un peu long mais je m'en excuse. Et si c'est un peu "débraillé", je m'en excuse également. Mais certains comprendront que c'est difficile de tout mettre en ordre. En tout cas, MERCI à ceux et surtout celui qui me soutiennent, je sais que c'est pas facile pour vous non plus.[/][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.viol-off.net
hope of serenity
Resident
Resident
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 42
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: c'est clair ça peut arriver n'importe ou!   Ven 11 Avr - 11:57

C'est clair que ca peut arriver n'importe ou et même à n'importe quelle heure ..moi c'est arrivé à 10 h du matin à Bruxelles ....près de la gare du midi là ou il y a plein de monde ....
et pourtant ça ne l' a pas empêcher....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grduc
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Nombre de messages : 39
Age : 53
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Ca arrive n'importe ou...   Ven 11 Avr - 14:03

Le point commun dans beaucoup d'affaires de viols, c'est des victimes qui ne portent pas plainte. Donc, on ne peut pas se fier aux statistiques sur les viols commis.

Et là, c'est la justice qui doit faire un travail de prévention et de confiance envers tous les jeunes.

Si une victime était sûre que son agresseur serait rapidement mis hors d'état de nuire, elle hésiterait moins à porter plainte.

D'un autre côté, quand l'agresseur est arrêté, la justice devrait tenir compte de l'avis de la victime et ne pas s'en tenir à une routine qui libère rapidement bon nombre de pervers.

Le viol ne dure pas le temps de l'agression, mais toute une vie. Tandis que pour un agresseur, une arrestation n'est qu'un incident de parcours à notre époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justicepournatacha.blogspot.com
hope of serenity
Resident
Resident
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 42
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Ca arrive n'importe ou...   Ven 11 Avr - 17:14

Je suis vraiment d'accord avec toi quand tu dis que pour une victime c'est une blessure pour toute une vie...
Mais par contre pour les auteurs....ils concidèrent ou invoquent les faits comme étant un incident de parcours dans une vie(ou une socièté) qu'ils ne maitisent pas (qu'ils ne comprennent pas) ou à cause de leur enfance malheureuse...ou autre..... fin bref ils ont toutes les excuses les plus horriblee qu'il soit pour se JUSTIFIER ...on ne devrait même pas leur demander d'explication !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grduc
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Nombre de messages : 39
Age : 53
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Ca arrive n'importe ou...   Ven 11 Avr - 18:29

Oui, par incident de parcours, je voulais dire qu'un agresseur ne voit pas ça comme quelque chose de très grave mais comme un petit caillou sur sa route, alors qu'une victime a une montagne devant elle.

Si les agresseurs étaient sévèrement punis, il y aurait un peu moins de victimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justicepournatacha.blogspot.com
hope of serenity
Resident
Resident
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 42
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: tu as trouvé les bons mots   Lun 14 Avr - 16:45

excactement, comme tu dis, pour eux c un détail dans leur journée et pour nous vicitmes c toute notre vie qui bascule!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snowflake
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 37
Localisation : BELGIUM
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: Ca arrive n'importe ou...   Lun 14 Avr - 18:01

oui je trouve que c'est incompréhensible, de ne pas avoir de remords par exemple... enfin j'espère ne jamais comprendre sinon çà voudrais dire que je raisonne comme eux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.viol-off.net
l0w-Apple
Resident
Resident


Féminin
Nombre de messages : 68
Age : 24
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Ca arrive n'importe ou...   Sam 3 Jan - 21:29

Grduc je suis tout à fait d'accord avec toi et ce que tu dis, c'est pour ça que je trouve un peu la justice française mal faite de ce coté la !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ca arrive n'importe ou...   Ven 27 Mar - 15:12

La justice mal faite c'est peu dire, viol une personne tu n'auras rien, vol une personne tu iras en prison voici la loi française.
C'est simple mais parent se sont fait cambrioler leur lieu de travail le voleur a été retrouver 1 an de prison.
Je me fait violé en procès il a prit 24 mois don t 4 mois ferme mais c'etait une peine ou il ne devait aller en prison que pour manger et dormir le reste du temps il pouvait aller travailler.
Et en appel il a prit 4 mois avec surcis.
La seule chose qui m'a fait du bien dans le procès c'est qu'il soit nommé coupable.
Revenir en haut Aller en bas
l0w-Apple
Resident
Resident


Féminin
Nombre de messages : 68
Age : 24
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Ca arrive n'importe ou...   Mer 27 Mai - 23:39

C'est vrai que ça peu arriver partout, c'est assez horrible comme pensée !
Mais il est vrai aussi que si il y a peu de personne qui porte plainte, que c'est très dur de le faire, elles ou ils en ont d'autant plus de mérite.
Pour ma part je pense que cela ne viens pas que de la peur mais aussi du fait que parfois les décisions de justice sont moindre, et pourtant la souffrance de la victime est là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ca arrive n'importe ou...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ca arrive n'importe ou...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attendez moi, j'arrive !
» meilleurs voeux pour la nouvelle annee qui arrive
» Une carte postale arrive 72ans après.
» Je n'arrive pas a me connecter
» Arrive en haut de l'aton mais ne fait pas 9 kilos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Viol-off forum :: Vos témoignages :: Vous avez été victime de viol, vous désirez nous en parler, nous expliquer votre vécu, ...laissez nous vos textes-
Sauter vers: