Viol-off forum

Site d entraide
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 l'après

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sophie



Féminin
Nombre de messages : 2
Age : 53
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: l'après   Mar 21 Avr - 22:49

Cela fait bientôt 2 ans que j'ai été violée. J'ai porté plainte car je connaissais très bien l'agresseur. Mais pas de témoin, des faits de violence et autre reconnus, mais il nie. Passage chez le médecin, porter plainte, raconter tout à un avocat, passer devant le psychiatre, puis le silence pendant des mois sans savoir où l'affaire en est, sans pouvoir en parler à qui que ce soit, en ayant peur que l'agresseur revienne, la peur au ventre. Mal dans son corps, mal dans son coeur, mal partout. On se sent à la limite coupable. Suivi psychiatrique. Je sortais des séances encore plus mal. Replie total sur moi-même, isolement. La confrontation au bout d'un an et demi, interminable et à la fois pas évident de s'y présenter, revoir le visage et raconter à nouveau et en plus avec l'agresseur qui sans aucun remord vous accuse de menteuse. Tout vous revient en pleine figure et on a l'impression de repartir au jour J. Et puis à nouveau l'attente, lui toujours dehors vivant sans la peur, la peur que j'ai moi au ventre qu'il revienne et recommence ou pire. Je ne sais pas quand aura lieu le jugement. Pire y aura t-il jugement ou non lieu ? Toujours l'attente. Depuis ce viol, je ne suis plus la même, je suis triste, je me force à sourire au travail à être gaie, mais quand je rentre chez moi je m'effrondre la plupart du temps. Je vis seule, mais enfants sont grands. Je n'arrive plus à faire des projets sauf celui de partir de cette ville après le jugement, ne plus voir le lieu de l'agression que je vois tous les jours. Mais il faudra trouver du travail ailleurs et j'ai constaté que je n'ai plus l'énergie d'avant. Tout me pèse. Il faut que je retrouve confiance en moi, force en moi, ma dignité. Parfois, je sens un mieu, mais cela ne dure pas. Quant à envisager de refaire ma vie avec quelqu'un, comment y arriver, je n'aime plus mon corps, je suis devenue froide et distante et quand un homme me fait des avances (cela m'est arrivé 2 fois depuis l'agression), je fais tout pour l'éviter et détourner la conversation et m'éloigner au plus vite. Après, je me dis qu'il n'ont rien dû comprendre à mon attitude et que ce n'est pas en agissant ainsi que je pourrai rencontrer quelqu'un. Je voudrais savoir si tout ceci sont des passages normaux après ce vécu. J'ai l'impression que je n'ai plus rien à espérer de cette vie et j'ai parfois des idées noires qui reviennent. J'ai l'impression d'être dans un tourbillon infernal qui durera toujours. J'avais besoin d'écrire tout cela. J'espère que l'agresseur sera jugé et qu'il aura une peine mais je doute vu l'individu que même cela lui donne le moindre remord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snowflake
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 38
Localisation : BELGIUM
Date d'inscription : 22/11/2006

MessageSujet: Re: l'après   Sam 9 Mai - 23:17

Bonsoir Sophie, ton témoignage est dur, mais je pense que ce n'est pas une mauvaise idée de changer de ville, mais biensur tes problemes te suivront sauf si tu décides de les laisser la ou tu es maintenant , je crois que tu as assez d'expérience pour repartir, pour ce qui es du jugement peut importe ce qu'il lui arrive, on ne peut de toute facon rien attendre d'elle ...

mais au moins tu auras eu le courage de le dire, et la suspicion est une force non négligeable Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.viol-off.net
Lauzila
Nouveau


Féminin
Nombre de messages : 18
Age : 35
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: l'après   Lun 11 Mai - 22:42

Bonjour Sophie,

Tout d'abord je tiens à te féliciter d'avoir eu le courage porter plainte, moi, je ne l'ai pas eu.

Ensuite comme dis snowflake, on ne peut jamais rien attendre de la justice et c'est écoeurant à dire mais il faut se faire une raison..

Pour ce qui est de rencontrer qqn, je ne peux pas vraiment t'aider car je suis dans le même cas que toi et je ne sais pas trop quoi faire non plus. Mais il est vrai que si nous restons dans notre coquille, on ne viendra pas nous chercher non plus..

Une chose est sûre, c'est que tu es une femme aimante, jolie et plein de charme. Tu as des enfants, ils ne sont pas là pour rien !!!

Il faut commencer par te revaloriser toi même avant d'envisager une nouvelle rencontre.

Pour ce qui est de la déprime quand tu rentres du boulot, moi ce que je fais, c'est tjs essayer d'avoir qqch à faire : repasser, nettoyer, écouter de la musique et lire. Je m'occupe un maximum quand je rentre chez moi afin de ne plus avoir à penser...

Enfin voilà, je te souhaite bon courage et si tu veux parler, je suis là !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'après   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'après
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contraception pendant l'allaitement... et après
» Archives départementales - Inventaire après décès
» Meules ? sur inventaire après décès
» Oter l'odeur de transpiration même après le lavage
» Aide à domicile après opération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Viol-off forum :: Vos témoignages :: L'après...si vous avez réussi à vous en sortir, à avancer, ou au contraire, si vous ne savez plus quoi faire parlez en ici ...-
Sauter vers: