Viol-off forum

Site d entraide
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 15ans après, le boomrang ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ana



Féminin
Nombre de messages : 2
Age : 42
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: 15ans après, le boomrang ?   Lun 3 Aoû - 21:47

bonjour à tous,

je me demande comment je me retrouve là à ecrire...moi qui ne surf que sur les forums voyage ! Rolling Eyes
j'ai 35ans et cela c'est passé ... il y a 15 ans !!!
alors, pourquoi je ressens tout maintenant, et pourquoi j'en rigolais à 20 ans????
classique sortie en boite, vacances d'été sur la côte en aout, à la fermeture le serveur me propose "un petit dej sur le port" .... génial je me dis, je suis même super fiere !
il prend le volant de ma caisse, il "connait mieux la route" , puis finalement roule pendant une demi heure " finalement on petit- dejeunera à la villa, plus sympa"... je vois la route defilée, à une allure...j'ai surtout peur pr la voiture, qui est celle de mes parents, si jamais il la bugne, que vais je dire....
arrivée à la villa, on passe devant la cuisine, et je me retrouve dans une chambre...je le revois juste fermer à clef, je trouve ça bizarre, et cette clef qui tourne me glace, mais pourtant ni je crie, ni je bouge, je reste stoic en silence...ensuite, surement une bonne demi heure de nego....ll repete en boucle " tu peux pas me laisser comme ça", il me tient le bras," tu partiras après, tu n'as pas le droit de me laisser dans cet etat"...
je me souviens juste d' etre assise en bout de lit, je le vois quitter son jeans...il a rien dessous, je reste tjrs sans bouger...je suis très mal à l'aise, mais je ne bouge pas, je repete seulement d'une petite voix " je peux pas , je peux pas"... j'etais vierge, j'aimais sortir en boite, boire des canons, me faire draguer, plaire, oui oui j'aimais ça, mais j'aimais flirter, j'avais pas encore l'envie de "coucher"....
Au bout d'un moment il m'a attrapé la tête, me disant encore que je ne peux pas le laisser ds cet etat, puis il m'a forcer à lui faire une fellation, de toute facon je preferai ça que le rapport sexuel, mais c'etait horrible, je me souviens croire que j'allais mourir etouffée, il me tenait la tete, je pouvais plus respirer, puis il a fini ds ma bouche, là, l'horreur, j'ai enfin reagi, j'ai bondi ds la salle d'eau attenante, tout recracher ds l'evier, et j'ai été prise de nausées, nausées....de retour ds la chambre il a tourné la clef ds la porte, et je suis sorti, pris ma voiture, et rentré comme j'ai pu dans mon camping.... il etait deja midi....
la journée qui a suivi, je me rappelle l'avoir passée " en etat second, comme flottant au dessus du monde" je me repetais que j'avais pas à me plaindre, j'etais en vie, et que c'etais bien merité, à trop jouer avec le feu parfois on se brule, que si je n'avais pas été si bête de croire à un petit dej, et surtout si je ne passais pas mes soirées de vacances en boite de nuit, ce neserait pas arrivé....
j'en ai un peu parlé, à ma soeur qui m'attendait traumatisé au camping, vu l'heure, elle m' a d'ailleurs passée un beau savon....ma famille est très catho, messe tt les dimanches, etc etc, la sexualité c'etait tabou, les sorties en boites aussi !
puis j'en ai parlé à mes copines proches, mais à chaque fois que je racontais ma " 1ere fellation", c'etait tjrs de manière froide, sans souffrir de rien, je disais toujours " c'est dingue comme je suis pervers comme nana, ma 1ere fois aurait dû me traumatiser, et bien non, je ne ressens rien de rien "!
j'avais 20ans, j'en ai 35 , quans je regarde ces 15ans, je ne suis sortie qu'avec des hommes mariés, ou alcoliques, ou violent, dingue...ce sont mes plus longues histoires, celle ou je me sentais bien, les rares tentavive d'histoire d'amour avec un homme calme et celibataire, au bout de 8jrs je le quitte tellement je me sens mal, en fait j'etouffffe, j'etouffffe....
jusqu' à il y a un mois, j'accepte avec plaisir qu'un "gentil garçon bien sous tout rapport", rencontré en voyage, vienne passer le week end chez moi...
tout va bien jusqu'au 1er soir, qd je pars me coucher après lui dire bonne nuit, je ferme la porte de ma chambre, et là il me dit " pas la peine de t'enfermer à clef dans ta chambre, je ne rentrerai pas ! "
cette phrase....
elle m' a fait sombrer dans un total delire depuis un mois....
je pense jour et nuit à mon agression de mes 20ans, je suis prise de crise de larme incontrolable, d'insomnie, sans raison apparente, je me repasse le film de l'agression, et c'est maintenant que je me rappelle de plein de details que j'ai pu vous raconter, je ne souffre pas de ce qu'il s'est passé, mais je ne comprends pas pourquoi je suis prise de crise de larmes à chaque fois que j'y repense , pourquoi j'en perd ma respiration, et pourquoi je commence à faire des rapprochements etranges, genre l'etouffement que j'ai ressenti lors de l'agression, et l'etouffement que je ressens dès qu'un homme m'approche, mes tocs de nettoyage à la javel, de ma voiture ou mon appart, dès qu'un homme vient chez moi ou monte ds ma voiture....

j'ai si peur que ce soit possible, que je puisse etre traumatisé sans le reconnaitre, et que ma vie sentimentale soit ratée à cause de ce vieux pervers, et non parce que je suis difficile, tel qu'on me definit tout le temps....

merci de m'avoir consacré du temps, et courage à tous ceux qui se sentent aussi mal que moi....

ana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aya 1984
Resident
Resident
avatar

Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 33
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: 15ans après, le boomrang ?   Mar 4 Aoû - 10:54

slt ana,

j'avou que je me reconnait impeu dans ton recit (une histoire differente mais l'effet boomrang es le meme)...

le coté retardement nes que le segond soufle de ce que cette fameuse soiré en boite a fait a ta vie amoureuse, tu peut me croir sur parole si je te dit que ta non reaction es le fruit de la culpabilité qui es naturellement incompatible avec le fait qu'une jeune femme ce construise normalement (sexuellement parlant).

meme si comme tu le dit, pendant des année tu en a rigolé en te separent des autre femme par ton coté "pervers". tout cela nes que le fruit de cette unique experience.

je ne veut surtout pas te faire plus flipé que ce que tu ne l'es maintenant mais
« On appelle VIOL tout acte de pénétration, de quelque nature que ce soit, commis sur la personne d’autrui, par violence, contrainte, menace ou surprise »

aujourd'huit, du haut de tes 35 ans une fellaion peut te paraitre risible, on ce dit toujours sa aurais pu etre pire, mais pour ton subcontient, sa a été pris tel quel, un viol.
aujourd'huit que tu as la force de l'affronté, ton espri te rappel ce qui ces passé : les souvenir revienne, des choses que tu n'etait pas prete a ressentir et a vivre a 20 ans.

tes histoire d'amour et les homme que tu "choisis" d'aimé sont determiné par pas mal de chose mais la ces commeme tres claire et il me semble bien que tu la deja compri.
il n'y a pas de secret, ces un travaille a faire sur toi avec peutetre l'aide d'un psychologue Idea qui pourrat t'aidé a faire face a tes demon.

voila j'espere ne pas avoir transcrit mes propre maux dans ce rapide texte qui je le sais bien n'arrange rien. et par dessus tout jespere que tu en sortira grande vainqueur par K.O.

n'esite surtout pas a nous faire signe
courage

AYA Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ana



Féminin
Nombre de messages : 2
Age : 42
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: 15ans après, le boomrang ?   Ven 17 Sep - 10:43

Un an deja que j'ecrivais mon recit.....Que la route est longue !!!!! merci Aya de ta reponse, à l'epoque je decouvrais tout ces symptomes de stress post trauma....j'ai attaqué une psychotherapie, j'etais mal avec cette femme, ma depression n' a fait qu'empirer, et il y a 6 mois on m' a orienté vers un psychiatre un peu specialisé ds les trauma.
J'attend chaque rdv avec impatience, il est un peu ma bouffée d'air, je fais une Therapie cognitive, et il y a deux semaines ns avons commencé des seances d EMDR.
J'ai passé un an avec des crises d'angoisse terrible, des semaines en etat de depersonnalisation, autre symptome courant parait il, et des semaines ou tout allait bien, en connexion totale avec la vie...
la route est longue, c'est fou, mais je place bcp d'espoir ds l'EMDR, les séances sont très dures, on revit minute par minute l'agression, s'en suit des jrs de profondes rechutes, je suis dedans en ce moment, obligé de me mettre en arret de travail, et de faire des cures de sommeil, mais les resultats sont parait il bluffant, je conseille à tous et toutes de ne pas rester seul face à son horrible secret, il faut vraiment se faire aider, le temps n'efface rien, au contraire.
Aujourdhui je crois qu'il est possible de s'en sortir, mes semaines "normales" me prouvent qu'on peut y arriver, c'est un petit message de courage que je veux faire passer, et surtout, encourager tout ceux qui se cloitre dans le silence et la honte d'en sortir....
Bon courage à tous,

ana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure03
Resident
Resident


Féminin
Nombre de messages : 86
Age : 37
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: 15ans après, le boomrang ?   Sam 25 Sep - 16:51

Ana,

Tu as raison de fonder bcp d'espoir dans tes séances d'EMDR, car cette techniques donnent de superbes résultats, les séances sont très dures à vivre et les heures qui suivent également comme tu le définis très bien. Comme tu l'auras remarquer il suffit d'un rien pou tout redéclancher, ici le stimuli étant la phrase, t'as sbmergée d'émotions... c'est qu'il fallait que ca sorte a ce moment là.

Pour ta vie sentimentale, j'ai envie de te dire que rien n'est le fruit du hasard ... tu as chercher le clash dans toutes les relations (c'est ton inconscient qui te poussait à agir ainsi) mais c'était une facon de te protéger... la peur des hommes étant très voir trop présente, tu n'avais que cette solution pour avancer ... j'espereque ls choses changeront grace à l'EMDR

Courage Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 15ans après, le boomrang ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
15ans après, le boomrang ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contraception pendant l'allaitement... et après
» Archives départementales - Inventaire après décès
» Meules ? sur inventaire après décès
» Oter l'odeur de transpiration même après le lavage
» Aide à domicile après opération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Viol-off forum :: Vos témoignages :: Vous avez été victime de viol, vous désirez nous en parler, nous expliquer votre vécu, ...laissez nous vos textes-
Sauter vers: