Viol-off forum

Site d entraide
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ironman89

avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 28
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   Lun 16 Nov - 18:23

Ma copine Claire (c’est un pseudo, pour garder son anonymat) se fait violer par son père mais refuse d’en parler. J’ai écris ce récit en essayant de cacher ma haine envers son père, et en essayant de vous retranscrire le plus fidèlement possible ce que Claire m’a dit.

Claire, 14 ans. Elle est seule dans sa chambre ce soir. Sa mère dort dans la pièce d’à côté. Son père entre discrètement. Il s’allonge dans le lit près de sa fille. Il commence à l’enlacer. Il la caresse et lui fait des attouchements en lui chuchotant des obscénités dans l’oreille. Claire est pétrifiée. Elle sait que ce qu’il se passe n’est pas normal, elle est mal à l’aise, elle veut arrêter. Mais c’est son père. Celui qui a toujours pris soin d’elle et de sa famille. Celui qui lui fait des cadeaux et qui la défend quand elle en a besoin. Mais qui est là pour la défendre de son propre père ? Il finit par la pénétrer. Claire a mal, elle a honte, elle ne sait pas quoi penser. Peut-être que c’est ce que font tous les pères quand ils aiment vraiment leur fille ?
C’est terminé.
Claire vient de faire l’amour pour la première fois, et elle en a pleuré toute la nuit.

Claire, 14 ans. Depuis l’autre jour, elle essaye de ne plus dormir seule car elle a compris que comme ça, son père ne vient pas la voir la nuit. Elle dort donc avec son petit frère à chaque fois qu’elle le peut. Ce soir, petit frère n’est pas là. Maman dort à côté. Papa rentre doucement dans la chambre …
Ce scénario se renouvelle tous les week-ends et plusieurs fois par week-end… pendant 6 ans.

Aujourd’hui, Claire a 20 ans. Elle a un petit copain (son 4ème). Tout se passe merveilleusement bien. Elle fait ses études à 1h de chez elle. Elle rentre un week-end sur 2 pour voir sa famille. Elle a beaucoup d’amis, elle sort, s’amuse beaucoup. En la voyant aujourd’hui, impossible de se douter de son calvaire. Elle a l’air épanouie…

Cependant, quand elle rentre chez elle, toujours le même rituel : éviter à tout prix de se retrouver seule avec son père. Car c’est à ce moment qu’il enlève son masque de bon père de famille pour enfiler celui de pervers incestueux. « Tu ressembles tellement à ta mère quand elle avait ton âge. » lui dit-elle. « Tu t’es fait un piercing sur la langue ? J’ai jamais essayé, montre moi… » Parfois, son père se déplace la semaine exprès pour venir la voir sur son lieu d’étude… Il est trop imposant pour pouvoir le repousser, elle ne veut pas crier, elle a peur de sa réaction, elle ne veut pas y croire, elle finit par se laisser faire et espère que ça finira vite…

*Remarques sur sa famille*

Elle a un grand frère, une sœur jumelle (un peu handicapée, elle vit dans un institut médico-éducatif) et un petit frère.
Sa mère : c’est la personne que Claire aime le plus dans sa famille (en plus de son petit frère). C’est pour elle qu’elle rentre régulièrement les week-ends. Elle a confié à Claire un soir où elles se disputaient qu’elle aussi a subit des abus sexuels par son père dans son enfance. Elle ne l’a jamais dénoncé de peur qu’on ne le croie pas. Elle dit qu’elle ne fait plus confiance à aucun homme désormais. Pendant cette soirée, elle a promis à Claire qu’elle la protégerait en surveillant son père, qu’il ne lui fera aucun mal tant qu’elle sera là…
Dernier point : Claire n’est pas sur à 100% que son père soit son père biologique (d’ailleurs, Claire ressemble peu à son père et à ses frères… Mais c’est difficile de juger puisque ce sont des hommes). Il y a 20 ans, quand ce dernier était en déplacement dans le cadre du travail (armée), sa mère a eu une aventure de quelques temps avec un autre homme que j’appellerai P2. Il a disparu pendant 20 ans et a réapparu il y a quelques mois. Il fait beaucoup de cadeau à Claire. Elle reprend espoir en se disant que son vrai père n’est peut-être pas le porc qui habite chez elle… Mais lorsque Claire et P2 se sont rencontrés la première fois, il lui a dit : « Tu ressembles tellement à ta mère quand elle avait ton âge »… avant de lui toucher les seins… Dégoûtée une nouvelle fois, elle le repousse en exprimant son mépris. P2 s’est alors excusé immédiatement, et n’a jamais rien retenté…

*Questions que j’ai posées à Claire :

Pourquoi tu ne le dénonces pas ?
=>Je ne veux pas détruire ma famille. Personne ne me croira. Je ne verrai plus mes oncles et tantes paternelles, car ils prendront forcément la défense de mon père. Ma mère sera très triste de ne pas avoir vu ce qu’il se passait sous ses yeux pendant tout ce temps. Et comment mon petit frère va vivre ça ? Il a 11 ans. Et mon grand frère va vouloir le tuer… Je ne veux pas ça. Il n’y a que moi qui souffre, j’arrive à le gérer. Si je parle, c’est une dizaine de vie que je fais exploser.

Et s’il faisait la même chose à ta sœur ou à tes frères, ou à n’importe qui d’autre ?
=> Non, c’est moi qu’il veut. J’en suis sûre. Ce n’est pas un pédophile, c’est juste à moi qu’il le fait…

Tu es consciente que c’est mal ce qu’il fait ?
=> Bien sûr ! Il me dégoûte, c’est un pervers écoeurant… mais c’est mon père, c’est dur à comprendre mais je l’aime, il a fait beaucoup pour moi… C’est ma faute, c’est moi qui le pousse à faire ce qu’il fait parce que je ressemble trop à ma mère…

Pourquoi n’en parles-tu pas à ta mère, vu qu’elle a subi la même chose, elle comprendra ?
=> J’ai hésité à lui en parler ce week-end… Mais je ne sais pas si elle me croira, ou si elle l’acceptera.

Et quand tu auras une fille qui te ressemble, tu crois vraiment qu’elle sera en sécurité quand elle ira voir son grand père ?
=> Oui, je serai là pour la protéger, il ne lui arrivera rien…


*Remarque* : Claire a confié que son père l’avait violée à 14 ans (sous entendu une seule fois) à 4 personnes :

1. Son ex : il est juste au courant du viol, mais comme il a juré qu’il allait lui casser la gueule, elle n’a pas dévoilé son identité.
2. Une amie : elle a faillie être violée. Elle a raconté à Claire l’histoire d’une amie mineure qui a porté plainte contre son père (2 ans de prison) et sa famille s’est éclatée en 2 camps. Elle a promis à Claire qu’elle n’en parlera à personne.
3. P2 : Il a promis à Claire qu’il n’en parlera à personne.
4. Moi, son petit copain actuel : seul à connaître tous les détails de l’histoire (dont les viols à répétions étalés sur 6 ans) lors d’un « interrogatoire » insoutenable de 4 heures hier soir entre larmes, colère, dégoût, pitié et coup de poings contre les murs. J’avaits promis que je n’en parlerai à personne… Bon ou mauvais choix ? Je suis désemparé. Je ne sais plus quoi faire, cela me hante, me consomme à petit feu… De savoir qu’il essayera encore quand elle rentrera ce week-end, alors que je serai éloignée d’elle de 60 km… Et de savoir que quand on aura des gosses, ma fille ira passer des vacances chez ce pervers… C’est indescriptible comme souffrance. Je l’admire d’avoir enduré tout ça, mais moi, je n’ai pas sa force, je craquerai un jour ou l’autre… D’un côté je veux faire justice moi-même en coupant les couilles de ce gros porc et lui faire bouffer, et d’un autre l’amour de ma vie refuse que cela se sache de peur de bousiller la vie de tous les membres de sa famille. Je n’en peux plus de rester impuissant face à cette situation…

J’en appelle à vous avant d’en parler à un de mes proches… Alors vous, neutres, bien à l’abri derrière vos écrans, je vous remercie d’avance de m’aider à faire le bon choix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umbre
Resident
Resident
avatar

Masculin
Nombre de messages : 50
Age : 26
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   Lun 16 Nov - 22:52

Après avoir lu ça je suis en rogne... Parce que je suis un peu dans ta situation alors je te comprend...

Je voudrais quand même de dire un mot sur ce que t'as écrit:
"Claire vient de faire l’amour pour la première fois"
Je sais pas comment tu vois ça, mais moi je n'appelle pas ça de l'amour.

http://viol-off.naturalforum.net/vous-etes-un-prochecomment-avez-vous-reagit-f11/la-fille-que-j-aime-t153.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironman89

avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 28
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   Mer 18 Nov - 18:07

Merci pour ta réponse Umbre.

J'ai lu ton histoire et c'est vrai qu'être spectateur, sans moyen d'agir à part rassurer et donner des conseils, c'est très frustrant. La chance que j'ai c'est que Claire et moi nous voyons régulièrement, on passe presque toutes nos soirées ensemble, on sort beaucoup... Je n'ai jamais autant aimé une petite amie comme ça...
Le lendemain après qu'elle m'a confié son secret, je me suis surpris à être très joyeux quand je l'ai revu en fin d'après-midi, je faisais vraiment le "con" et ça l'a fait beaucoup rire... Alors que la veille, tout venait de s'effondrer autour de moi.
Je pensais qu'il allait me falloir des mois pour me remettre de ça, et le lendemain ça allait déjà mieux, et encore plus le jour d'après (où j'ai passé une des mes meilleures journées avec elle). Je me suis surpris tout seul. D'un point de vue extérieur ça pourrait paraitre suspect genre "ce mec, il en a rien à taper de ce qui arrive à sa copine, regarde il va déjà beaucoup mieux !"... Mais ça m'a blessé profondément. Est ce un moyen de refouler tout ça? Du dénis? Non car quand j'y repense j'ai les larmes qui montent... Est ce qu'un tel malheur appelle inexorablement un bonheur intense dans un but d'équilibre ? Ou est-ce que je me rends compte à quel point je tiens à elle (car notre relation est assez récente, un mois à peu près)?

Je voudrais encore ajouter une réflexion sur moi-même. Il y a quelques mois encore quand je ne soupçonnais pas ce qu'elle subissait, si on me demandait ce que je ferais si j'étais en face d'un violeur, je répondais sans hésiter et bien convaincu que je lui éclaterai litteralement la tronche avant l'ablation définitive de l'arme dont il s'est servi pour commettre ses crimes.
Aujourd'hui, vu que Claire ne veut pas faire de mal à son père (ce que j'ai eu beaucoup de mal à comprendre mais fini par accepter), j'en suis venu à juste vouloir que tout ça s'arrête, qu'il la laisse tranquille, qu'il nous laisse vivre heureux, même si ses crimes resteront impunis ... Comme quoi, moi qui pense que le viol est le pire des crimes, j'en ai appris long sur moi même, et que le contexte détermine toujours notre façon d'agir, et pire, de penser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umbre
Resident
Resident
avatar

Masculin
Nombre de messages : 50
Age : 26
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   Mer 18 Nov - 22:42

Moi je l'ai rencontré dans un forum comme celui ci donc dès le début j'étais au courant. Mais je comprend très bien la façon dont tu as [i]digéré[/i] l'information. Victime ou pas, tu l'aime. Les horreurs qu'elle a vécu ne doivent pas éclipser le bonheur que vous ressentez quand vous êtes ensemble.

Tu t'es sans doutes posé beaucoup de question. [i]Que dois-je faire? Comment va-t-elle réagir en me voyant demain? Comment me voit-elle les hommes maintenant... Et surtout moi?[/i] Mais ces questions ont disparues dès que tu l'a vu. Elle était là devant toi, et rien n'avait changé.

Tu ne t'en [i]tapes pas[/i] de ce qu'il lui arrive, tu as juste rangé cette information au chaud dans ton esprit. Tu la consulte quand tu en a besoin et tu lé décortique quand tu en sens le besoin. Et c'est très bien comme ça. Il ne faut pas se forcer à souffrir simplement par contagion. C'est le bonheur qui dois être contagieux, pas la souffrance.

C'est quand une pensée nous obsède et nous torture que les pires choses arrivent: haine, violence, vengeance... Tant que tu as la capacité de rester calme tu dois le faire. c'est dans cet état seulement que tu peux l'aider à aller mieux.

Personnellement je ne sais absolument pas ce que je risque de faire face à [i]lui[/i]. Je ne pourrais jamais lui pardonner, mais le haïr et jouer au vengeur serait pour moi passer de son coté. De toute façon aucun châtiment ne serait suffisant. Si j'en avais la possibilité, je le ferrais juste [i]disparaitre[/i]. Il ne doit pas exister, pour ne plus la hanter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unraveling
Resident
Resident
avatar

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2009

MessageSujet: Re: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   Sam 21 Nov - 2:34

Le problème avec pas mal de victimes, c'est qu'elles veulents pas punirs leurs bourreaux ... Tout ca à cause de la culpabilité et de la honte insensé qu'un abus engendre.

Je vais me permettre de discuter certain point.

[quote]Pourquoi tu ne le dénonces pas ?
=>Je ne veux pas détruire ma
famille. Personne ne me croira. Je ne verrai plus mes oncles et tantes
paternelles, car ils prendront forcément la défense de mon père.[/quote]

Un peu prétentieux de prétendre pouvoir anticiper tout ce qui se passerait... elle peut pas savoir si on te croirait ou pas, je pense pas que les gens penseront sincérement "elle à tout inventer"

Et, prendre la défense d'un violeur, incestueux, je pense pas que y'en à beaucoup qui le ferait, à voir...

Oui bon, bien sur, ca reste lié à la souffrance et à la honte de pensez de telles choses ...

[quote]Ma
mère sera très triste de ne pas avoir vu ce qu’il se passait sous ses
yeux pendant tout ce temps.[/quote]

Se réfugier dans le mensonges, c'est encore pire, la situtation est réel, c'est immoral que sa mère ne sache rien, c'est dégueulasse qu'elle ne peut pas savoir qui est vraiment ce type. Oui je sais c'est pas facile, mais c'est térrible que les gens ne savent pas.

[quote]Et comment mon petit frère va vivre ça ? Il
a 11 ans. Et mon grand frère va vouloir le tuer… Je ne veux pas ça. Il
n’y a que moi qui souffre, j’arrive à le gérer. Si je parle, c’est une
dizaine de vie que je fais exploser.[/quote]

La encore, laisser tout dans le mensonge pour éviter des souffrances, c'est louable, mais faut pas croire que c'est bien de protéger des vies en mentant, surtout quand un salopard mérite de soufrir ... Mettez vous à la place de ceux qui ne savent pas, oui il sont heureux, mais qui vous dit qu'il ne preferais pas soufrir et savoir ? Leurs souffrance ne sera pas aussi horrible que la sienne, et pourtant elle, elle encaisse toute seule, donc y'a pas à avoir peur de parler pour protéger les autres, personellement, malgrès la souffrance de cette personne, je lui en voudrait un peu de me cacher ca pour vouloir me materner , de faire en sorte que je ne souffre pas, c'est absurde.

[quote]Et s’il faisait la même chose à ta sœur ou à tes frères, ou à n’importe qui d’autre ?
=> Non, c’est moi qu’il veut. J’en suis sûre. Ce n’est pas un pédophile, c’est juste à moi qu’il le fait…[/quote]

Ca c'est fort !

Metttons nous à la place de la femme du type => Pensez vous qu'elle imagine qu'il fait ca ?

Non, personne d'autre d'ailleurs, donc, c'est un peu facile de dire qu'on est sûre, finalement, on en sait rien, personne ne sait rien, personne ne peut tout voir.

"Et quand tu auras une fille qui te ressemble, tu crois vraiment qu’elle sera en sécurité quand elle ira voir son grand père ?
=> Oui, je serai là pour la protéger, il ne lui arrivera rien…"

Sauf que sa mère aussi, aurait juré de la protéger, ca, c'est de l'inconscience PURE, et pas du tout du courage


Allez, je tourne autour du pot la :


[quote] C’est ma faute, c’est moi qui le pousse à faire ce qu’il fait parce que je ressemble trop à ma mère…[/quote]

Voila, comme je le disais, le problème, c'est la culpabilité.


S'il te plait, il faut que tu montre que c'est pas sa faute que déjà, elle ressemble à sa mère, et non, ce n'est pas débile à dire

aussi, qu'elle ressemble à sa mère ou pas, elle ne mérite pas d'être torturer, et chaque homme sur terre sait se maitriser, sa culpabilité est normal, car les victimes réagissent comme ca, mais faut bien comprendre que c'est des réactions face à un traumatisme, et pas de la réflexion logique.

fait lui comprendre ca, on réagit tous de cette façon, essaye aussi de lui expliquer ce que je dit plus haut ... euuuh ... avec plus de tact quand même, moi, je vais trop mal pour en avoir cette nuit.

Maintenant, toi, je sais pas comment tu peut faire pour la laisser repartir la bas, quitte à la séquestrer, moi, j'aurais empecher ma moitier de retourner dans cet enfer ! bref ... Je sais, je suis pas à ta place et c'est juste, mais ca me choque ! Franchement ca me choque, je peut seulement imaginer la souffrance que tu dois ressentir...


Maintenant, comment régler ca, alors oui, je suis peut être une tête brûler, mais, franchement, je pense que la solution que je vais donner est bonne.

Tu va voir son père, et tu lui explique que tu sais, et qu'il à interet de ne plus recommencer.

Forçément, ta crainte sera qu'il la tue/fasse du mal etc...

Mais met toi à la place de son père : Quelqu'un sait ! Rien que ce fait devrait être totalement dévastateur en lui. C'est pas agréable je sais mais franchement, MET TOI À SA PLACE ! ( fais le ) Si quelqu'un SAIT, ca doit franchement calmer... Tu as l'arme utilme sur sa vie, celle qui peut la détruire, non, mieux, l'humillier, la ruiné !

Donc, le type pensera ca :

Si il la tue, ou lui refait du mal, il prend de gros risques, tu pourra témoigner/te venger.

Et surtout, bien pire que ca, le repeter à ses proches, encore une fois, met toi à sa place, et tu verra que la pire des choses, ca doit finalement être ca, que les gens sache.

Bien sur, il sera énerver, mais, surtout, éffrayer, bien plus éffrayer qu'énerver de pas pouvoir se livrer à ses horreurs, je pense pas qu'il fera quelque chose ...


Maintenant, faut il convaincre ta belle que tu fasse ca, ou faut il le faire sans qu'elle ne sache rien ?

Aussi, ne faudrait il pas tout simplement s'enfuir un jours ? La convaicnre de couper les ponts ? Elle finira par pété un cable à rester avec l'autre rat.

Fais moi savoir ton avis. C'est un grand bordel en moi à l'idée de ce qui se passe. Je veut rester en contact, ajoute moi dans msn s'il te plait.

Je te souhaite à toi et à ta copine tout le bonheur possible, et de sortir de la.


Courage à vous deux. Et désolé si j'ai été sec en livrant mon opinion, mais vu que c'est ce que je pense maintenant, et que je veut pas attendre demain pour me calmer, ca vaut mieux que de te mentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure03
Resident
Resident


Féminin
Nombre de messages : 86
Age : 37
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   Sam 21 Nov - 17:46

Dur dur de gérer ce genre de situation autant pour les victimes que pour leur entourage.

C'est sur qu'il est difficile de comprendre que tta copine ne veulent pas faire de mal a son pere alors que lui ne cesse de lui en faire. Mais comme elle te le dis, c'est son pere. Et quoi qu'il aurait pu lui faire, ca restera son père. Au départ ca choque, et j'pense que t'as du mal a accepter sa décision, ce que je comprends parfaitement.

En dehors du fait, qu'elle te dise ne pas vouloir éclater sa famille et autre, y a peut etre aussi le fait qu'elle est pas prete a arreter la machine. Si elle culpabilise de ce qui se passe elle aura du mal a tout faire arreter. mais la question reste culpabilise t elle?

Là ou elle fait ses études y a t il un psy ou une assistante sociale ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umbre
Resident
Resident
avatar

Masculin
Nombre de messages : 50
Age : 26
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   Sam 21 Nov - 20:57

Le seul poste à vie que peu avoir un homme, ce n'est pas celui de père, mais de géniteur. Être père, ce n'est pas juste donner ses gènes. Ce dont des droits et des devoirs.

Cet homme abuse de ses droits et manque à ces devoir. Ce n'est qu'un père biologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure03
Resident
Resident


Féminin
Nombre de messages : 86
Age : 37
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   Sam 21 Nov - 21:00

J'suis pas tout à fait d'accord avec toi Umbre, je vois tjs 'mon père' c'est a dire mon géniteur, mais point barre, 4 fois par an pour les formalité et basta ... par contre celui qui a vraiment une place dans ma vie c'est celui qui est la pour moi celui qui m'a soutenue, etc ... mon géniteur n'aura jamais de place dans ma vie, dans mon coeur , contrairement à l'autre.
Maintenant c'est clair, que l'homme dont tu parles abuse de ses droits et manque à ces devoirs pour reprendre tes mots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironman89

avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 28
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   Dim 22 Nov - 3:20

Merci à tous pour vos réponses.
En lisant tous vos conseils et ceux des autres 'j(ai posté su plusieurs forum), j'ai décidé avant tout, comme par un espèce de compromis, de laisser Claire "lui" parler en lui expliquant qu'elle ne veut plus que ça continue, qu'elle a un copain qui l'aime etc (elle n'a encore jamais osé lui dire ce genre de chose de peur de sa réaction, il est militaire de carrière, 1m90, carré comme une armoire..., elle essaye juste de fuir quand elle le peut...) Je n'avais pas trop le choix car elle ne veut pas que j'ailles le voir moi-même car ça risquerait de faire très mal si ça devait en venir au mains, ce qui est fort probable vu ce que je ressens pour lui, et vu son physique..
Cependant s'il ne veut rien savoir, ou pire, qu'il recommence, là j'aurais pas le choix, je ne l'accepterai pas...
Pour la retenir, j'ai déjà fait en sorte qu'elle parte que le samedi midi au lieu du vendredi soir, et je l'invite le plus possible chez mes parents quand elle n'a pas besoin de rentrer, et on se voit toute la semaine...
Je vous tiens au courant de la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umbre
Resident
Resident
avatar

Masculin
Nombre de messages : 50
Age : 26
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   Dim 22 Nov - 9:51

Mmm... Et si tu lui proposais de vivre avec toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironman89

avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 28
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   Mar 24 Nov - 17:38

C'est prévu pour l'année prochaine, mais ça ne l'empêchera pas de rentrer chez elle pour voir sa mère et ses frère et sœurs.

Sinon, Claire est rentrée ce week-end. Je lui avais fait promettre qu'elle parle à son père. Ce qu'elle a fait.
Comme "d'habitude", vers minuit 1h, il est rentré dans la chambre de
Claire où elle dormait seule (son petit frère s'était couché tôt, ils
n'ont donc pas pu dormir tous les 2 ensemble, Claire et son frère) et a
commencé son rituel malsain.
Claire a alors trouvé la force de lui dire qu'elle ne voulait plus de
ça désormais, qu'elle n'aimait pas le faire avec lui, que c'est J.
qu'elle aimait et pas lui. Il est parti furieux, mais sans insister.

Quand elle m'a dit ça, j'étais ravi. Qu'elle trouve la force pour la
première fois de s'opposer à lui en lui parlant, et qu'il parte sans
s'opposer, c'était une victoire. Mais maintenant, va-t-il insister ?
Va-t-il recommencer ? Et surtout, faut-il que j'essaye encore de
convaincre Claire à porter plainte contre lui ? Elle commence à saturer
conditionnellement de cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umbre
Resident
Resident
avatar

Masculin
Nombre de messages : 50
Age : 26
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   Mar 24 Nov - 19:14

Je pense que tu devrais l'encourager à porter plainte, mais ne la force pas, c'est loin d'être facile. Par contre démerde toi pour l'envoyer chez un psy, tout en restant là pour elle bien sur. Le psy est un médecin, toi t'es l'humain. Elle a besoin autant des deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironman89

avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 28
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   Mar 24 Nov - 21:35

Je n'ai pas encore abordé la question du psy avec elle. Elle me dit que tout va bien quand elle ne subit pas ses sévices. Et elle a bien insisté qu'elle voulait en parler a personne d'autre, pour l'instant...
Et pour l'instant toujours, je suis pas pret à ré-affronter de suite son regard plein de noirceur quand on aborde le sujet... Le genre de regard qui te prend par les tripes et t'explose de l'intérieur...

Cette semaine, on savoure notre relation a fond, tous les 2, bien loin des problèmes. Elle a besoin de temps et moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironman89

avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 28
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   Lun 7 Juin - 17:53

Bonjour,

Je viens faire le point depuis la dernière fois que j'ai écrit (il y a 7 mois bientôt)

J'espère que ceux qui ont pris part à cette conversation sont toujours actifs sur ce forum.

Il y a eu du changement.

D'abord tout va bien, Claire se sent bien, et moi aussi.

Je suis allé chez elle, 3 ou 4 fois en tout. Je crois que je n'y retournerai jamais. Les premières fois, Claire me suppliait de ne rien tenter, de faire comme si tout allait bien, de faire croire que j'étais content de les rencontrer... Ce que j'ai assez bien réussi apparemment... Mais quel calvaire de feindre le bien être quand un pédophile incestueux vous parle avec un grand sourire et vous raconte sa vie ? Qu'a chaque mot qu'il prononce, j'avais envie de lui éclater la tête contre le mur, de crier la vérité à tout le monde ? J'étais au coeur du conflit, sur le lieu du crime, dans la maison où toute cette putain d'histoire a commencé. J'ai dormi dans le lit où il venait violer sa fille, j'ai mangé à sa table, partagé quelques moments de sa vie.... Tout ça pour Claire, parce qu'elle n'était pas prête. "Heureusement", certaines choses me retenaient à agir comme le le désirait au fond de moi : Claire bien sûr, et aussi les autres enfants. Sa soeur jumelle et son petit frère, qui étaient toujours présents. Je ne voulais pas tout faire exploser devant eux, ils sont innoncents, trop jeunes ... Quelles conséquences sur le leur futur d'apprendre une telle nouvelle ? de me voir moi, le nouveau petit copain, rugir de colère dans leur salon ? C'était punir d'autres innocents.

Donc je fermais ma gueule, rongeant mon frein, et rugissant de l'interieur quand je me retrouvais seul, feignant d'aller bien quand Claire me questionnait.

Mais comme je l'ai dit, c'est fini. Un beau dimanche de mai où j'étais "invité" chez ses parents, j'ai explosé en larmes. "J'en peux plus mon coeur, je ne supporte plus tout ça, je suis trop faible, je suis qu'un homme, je peux plus rester à côté de ce mec qui t'as fait tant souffrir, et moi aussi maintenant".
Elle m'a demandé de tenir le coup, de manger le midi et qu'apres ou pourrais rentrer. C'était midi. Tout le monde était installé à table, et nous attendaient. Je lui ai dit que je partais maintenant. Elle est parti furieuse en disant que j'avais interet à venir manger. En larmes, je suis arrivé devant tout le monde dans la salle à manger et j'ai lancé "Je suis peut être le personne la plus impolie du monde, mais j'en peux plus, je dois partir. [i]Il y a des comptes qui doivent être rendus dans cette famille[/i]" Et je suis parti toujours en larmes. Claire m'a rattrapé au niveau de ma voiture. On a échangé des mots terribles, on a pleuré, et ça ressemblait beaucoup à une séparation. Je suis parti. (Remarque : c'est dangereux de conduire quand on fait une crise de colère/tristesse/dégoût ...)

Une demi heure plus tard, Claire m'appelait sur mon mobile. J'ai pas répondu. Je conduisais, et je filais droit chez ma famille, mon refuge, mes racines. J'avais besoin plus que jamais de retrouver ma place, car depuis le début de cette histoire, j'avançais seul avec Claire, faisant et assumant mes propres choix, sans aucun conseil, aucun "t'as bien fait" ou "fais plutôt comme ca, tu verras, ça ira mieux" de la part de mes proches ...

Claire a inventé une excuse bidon pour justifier mon comportement, et a [i]finalement raconté ce qu'il s'est vraiment passé à sa mère[/i], enfin ! Au détail près qu'elle n'a pas parlé de la fréquence, juste que c'était son père et que c'était arrivé une seule fois, il y a 6 ans...
Quand elle m'a dit ça, bizarement ça a crée en moi un énorme soulagement, alors que je savais qu'une personne de plus allait souffrir de cette histoire.
Sa mère compte donc quitter son espèce d'enfoiré de mari, et partir vivre avec P2 (= son amant) à la rentrée prochaine. Mais évidemment, c'est un nouvel interrogatoire qui a commencé pour Claire, sur les détails du viol etc. J'étais souvent la, à coté du téléphone, et c'était tres dur pour Claire. Sa mère tantot culpabilisait de ne rien avoir remarqué (c'est pour sa que Claire a menti sur la fréquence), menacant de se suicider, tantot essayait de mettre à tout prix le côté incohérent des propos de Claire (elle esperait que ce soit des mensonges !!!). Effectivement, Claire ne se souvient plus exactement de la première fois puisque les actes se sont rapidement succéder, pendant 6 ans !!! Et la mère ajoutant que "des choses comme ca, ca s'oublie pas !"
La mère n'en a parlé a personne, pas même au père.. les 2 savent, mais n'en parlent pas !!! c'est horrible...

Voila les éléments importants de ces 7 derniers mois. Je vous passe les détails sur mes insomnies, la fois où j'en ai vomi en plein milieu de la nuit, et mon petit frère de 16 ans qui passaient par là et s'inquiétant, j'ai du mentir... Je refuse d'en parler à ma famille. Elle en souffrirait trop..


En juillet, on sera officiellement colocataires amoureux. On vivra donc ensemble, en étudiant et en sortant. On compte partir en vacances.
Normalement à la rentrée les parents vont divorcer, la mère emmènera le ptit frère vivre avec P2, les autres sont grands et vivent déjà leur petite vie, et cet enfoiré se retrouvera seul, face à son crime. Si c'est pas la justice qui le punira, c'est la vie, en lui faisant prendre conscience à quel point il est misérable, car il ne le sait pas encore, mais il a déjà tout perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mellena

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 24
Date d'inscription : 09/11/2011

MessageSujet: Re: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   Jeu 10 Nov - 0:55

on a presque vécu le même problème mais moi mes problème se sont aggraver quand ma mère et parti mais maintenant j'ai 19 ans et je vis cher une amie je ne retournerais jamais cher moi je sais se que tu peux ressentir je suis partie a 3 mois environ de mais 18 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Témoignage : Inceste qu'elle ne veut pas dévoiler ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pouruqoi elle ne veut pas dormir?
» Au secours, elle ne veut plus téter
» Qui veut épouser mon fils ?
» Il ne veut plus faire la sieste, galère !!!!!
» elle imite sa copine en TOUT !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Viol-off forum :: Vos témoignages :: Vous avez été victime de viol, vous désirez nous en parler, nous expliquer votre vécu, ...laissez nous vos textes-
Sauter vers: