Viol-off forum

Site d entraide
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 mon histoire : viols, tournantes, souvenirs imprécis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tears
Nouveau


Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 30
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: mon histoire : viols, tournantes, souvenirs imprécis   Dim 2 Mai - 17:13

Avant toute lecture je tiens à m'excuser pour les imprecisions de mon histoire. Je fais partie des personnes dont le cerveau a préféré occulté l'horreur et dont les souvenirs reviennent par période en cauchemars. Je sais que certaines choses sont vraies mais pour certains détails, il m'est impossible de savoir.
Je m'excuse aussi pour le langage mais forcément que dans un viol il y a des passages lourds. Même si je ne suis pas encore prête à tout raconter en détails.....

2004, première année de fac, sortie de lycée et premier "amour"...ou plutôt première personne qui s'intéressait à moi, étant une personne de nature très renfermée.
Il avait 7 ans de plus que moi et mes parents m'ont donc interdit de le voir...ils avaient raison.
Je ne suis jamais vraiment sortie avec lui, mais on a passé quelques temps ensemble et de longues discussions. Il a été ma première fois en tout et m'a ouvert à beaucoup de choses. Il m'obligeait à parler souvent de sexe, voir constamment. M'appelait à toute heure du jour et de la nuit pour avoir son téléphone rose en direct. Et puis il a commencé à me parler de plans à plusieurs, à donner mon numéro à ses potes.

la première :
Au bout de 2 mois de discussions pour me préparer il m'a ramené dans un appart où 3 ou 4 de ses potes mattendaient. Je ne me souviens plus du nombre ni des visages. Je me rappelle juste qu'IL est resté en retrait, à regarder. Ils m'ont fait boire un peu. Et ils se sont enchainés, à chaque fois à deux, je ne me souviens pas combien de fois. juste que l'un me prenait par derrière et que je devais en "prendre" un devant. Je ne sais plus combien de temps ça a duré. Par certains moments j'ai des souvenirs plus clairs car ces choses ont choqué davantage ma mémoire (désolé je ne suis pas très douée pour décrire les choses) : ils m'ont filmé (et l'une de mes hantises aujourd'hui est de tomber sur cette vidéo) et l'un d'eux a essayé de me sodomiser mais mon corps c'est tellement révolté qu'il n'a pas continué.
Ils essayaient de faire les gentils... vous comprendrez par la suite.
Une fois fini ils m'ont laissé dans cette chambre et sont partis. je ne me souviens plus comment j'ai réussi à dormir.. ni comment je suis rentrée chez moi.

la deuxième
je n'ai pas rappelé LE mec (celui que "j'aimais") et il a soit disant compris que j'étais pas bien, il m'a appelé à nouveau en s'excusant et en me disant que c'était moi qui l'avait voulu. Quelques semaines sont passé et il m'a proposé de venir le voir dans un parc...sauf qu'à nouveau il n'était pas seul, avec l'un de ses potes.
IL m'a amené dans un endroit reculé du parc (il y a une forêt autour) et on a discuté.. IL m'a pris à part, m'a dit combien j'étais belle et qu'il m'adorait.. et je lui ai fait une fellation.. ce n'est qu'une fois fini que j'ai vu que son pote regardais. IL est parti en disant qu'il allait achetait des clopes et son pote m'a forcé ç faire de même. Ils m'ont laissé seule dans le bois et je suis repartie seule

la troisième:
[je préfère tout décrire d'un coup et après "m'expliquer"]
j'ai été à nouveau assez conne pour me laisser berner par ce mec qui a chaque fois revenait vers moi en me disant qu'il m'aimait. Et à nouveau IL m'a fait venir à lui. Enfin chez un de ses potes plus particulièrement. Mais ils sentaient qe j'étais plus sur la réserve donc IL m'a pris à part en s'énervant .. je ne sais plus ce qu'il a dit en détail mais il me disait que je ne savais pas ce que je voulais et que je pouvais partir si je ne tenais pas à lui... et il m'a "préparé" en m'exitant en me disant des jolies choses et à nouveau IL est parti en me laissant à ses potes...
Lorsque je suis arrivée à la gare pour repartir j'ai ressenti les premiers mal être. C'était déjà le cas les deux premières fois mais comme il m'avait crié dessus j'étais perdue. j'ai marché pendant longtemps en pleurant sans savoir quoi faire..

la quatrième (et dernière)
je me suis encore fait berner. IL m'a trainé sur paris (toujours avec ses potes -j'ai oublié de préciser que ce n'était jamais les mêmes), c'était pour la coupe du monde de foot. on était sur les quais de la seine et je restais en retrait pendant qu'ils parlaient. Un de ses potes est venu me voir il m'a dit qu'il ne fallait pas que je reste attaché à LUI, que je devais être perdue pour faire ça, que j'étais une loque humaine.... bref... il m'a fait marché sur les quais et ont a fini par arriver dans un endroit noir sans lumière et il m'a ce coup ci réellement forcé (violenté je veux dire) à lui faire une fellation. ET c'est là que j'ai réellement compris ce qui m'arrivait je me sius débattue, ait essayé de le mordre mais il me tirait les cheveux, je ne pouvais plus respirer. Une fois "fini" le temps qu'il reprenne ses esprits je me suis eclipsé rapidement et il a commencé à me suivre mais j'ai fait exprès de passer devant des flics et il ma laissé. J'ai voulu fuir mais IL m'a rappelé me demandant où j'étais, que paris était dangereux la nuit, que je ne devais pas marcher seule.. et c'est vrai que ça craignait. J'étais seule et des gens bourrés autour de moi me regardaient bizarement, j'avais peur de tout le monde mais au moins je LE connaissais. Alors j'ai fini par lui dire où j'étais. Ils n'ont rien retenté mais IL m'a fait me sentir encore plus mal, me disait que je n'était pas sympa..la nuit a passé et on a pu reprendre le premier rer sans qu'il ne se passe rien d'autre.

je suis partie en vacances avec une amie à l'autre bout de la france et dans le train ait tout mis par écrit. AU retour chez moi, mes parents ont trouvé mes "écrits" et tout a basculé mais ils m'ont permis de me rendre compte de tout. Et j'ai consulté une psy par une association d'aide aux victimes.

J'ai cru que j'avais passé le cap mais aujourd'hui les cauchemars reviennent et je me sens extrèmement mal. Des flashs me reviennent de choses que j'avais oublié. Je suis à nouveau en conflit avec mon corps et fuit tous mes ami(e)s et ma famille car j'ai honte. Je n'arrive pas à me dire que c'est de SA faute et non de la mienne. Il a essayé à plusieurs reprises de m'ajouter sur facebook mais j'ai réussi à le bloquer.
Je vis dans la hantise de les recroiser sachant que je ne me souviens plus de leurs visages (je n'ai jamais porté plainte.. ne me souvenant pas de tout c'était difficile)

Je ne sais pas quoi faire. Mais écrire me fait du bien. Savoir que d'autres personnes ont vécu des choses similaires aux miennes me fait me sentir moins seule. Et parmis mes ami(e)s personne n'est au courant. Certains savent que j'ai vécu quelque chose de dur mais je ne fais pas confiance assez en aucun pour me confier.. même si j'aimerais pouvoir en parler avec quelqu'un qui me connait.

merci de m'avoir lu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tears
Nouveau


Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 30
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: mon histoire : viols, tournantes, souvenirs imprécis   Dim 9 Mai - 0:32

je m'apprêtes à aller déposer une main courante lundi...je ne sais pas si la police acceptera d'accepter des faits qui datent de 5 ans...et puis j'ai peur de m'écrouler et de ne pas aller jusqu'au bout......mais j'ai l'impression que je n'aurais pas de réponse d'ici là sur ce forum.................;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tears
Nouveau


Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 30
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: mon histoire : viols, tournantes, souvenirs imprécis   Lun 10 Mai - 20:26

reviens du commissariat... la main courante est inutile si elle n'est pas passée au bon endroit.... ras le bol. Des policières ont essayé de me convaincre de porter plainte, que c'est la seule chose qui me libèrerait.. ms j'ai déjà mis 4 ans à prendre la décision d'entrer dans un commissariat...enfin j'ai aussi découvert qu'un viol était un crime et que j'avais donc encore 6 ans pour agir (prescription de 10 ans).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mon histoire : viols, tournantes, souvenirs imprécis   

Revenir en haut Aller en bas
 
mon histoire : viols, tournantes, souvenirs imprécis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Histoires et Histoire] SOUVENIRS DE LA LIBÉRATION - Période 1939 - 1946
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire du Corps de Marine
» L'histoire de petit Louis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Viol-off forum :: Vos témoignages :: Vous avez été victime de viol, vous désirez nous en parler, nous expliquer votre vécu, ...laissez nous vos textes-
Sauter vers: