Viol-off forum

Site d entraide
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 anonbar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
anonbar
Nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: anonbar   Sam 28 Jan - 20:22

Bonsoir.
Je suis anonbar et j'ai 18 ans.
La raison de ma présence ici est trop évidente, alors autant passer sur le mot qui m'arrache la gorge.
C'est arrivé il y a 1 an et 7 mois, et pourtant je pense avoir réellement saisi ce qu'il m'était arrivé il y a seulement quatre mois. J'ai alors passé deux de ces mois dans le noir complet, à me trainer. Et depuis, c'est la colère, ou la haine, et je déteste ça.
C'est pour ça que j'ai décidé de sauter le pas et de m'inscrire sur ce forum. J'ai peur de ce que je suis en train de devenir, et des pensées que j'ai. Je crois, très probablement comme la plupart d'entre vous, que j'ai besoin d'aide.
C'est la toute première fois que je mets des mots sur ce que j'éprouve vis-à-vis de ça. Je n'en ai d'ailleurs jamais parlé à personne. Je ne l'avais jamais écrit non plus..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EC
Resident
Resident


Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Malmedy
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: anonbar   Lun 30 Jan - 2:15

Bonsoir Anonbar,
C'est tout à fait normal que tu passes par la haine et la colère, je comprends que tu détestes ça, malheureusement c'est une phase par laquelle tu devras passer, cela te détruit à petit feu... je comprends tout à fait ce que tu peux ressentir.
Tu as décidée de sauter le pas et de t'inscrire, ce qui est très bonne chose, même si pour le moment il n'y a pas beaucoup de monde comme tu peux l'apercevoir sur le forum.
Je voudrais te raconter l'histoire de deux petites souris :
Deux petites souris tombent chacune dans un pot de crème différent.
La première se débat dans son pot de crème et se décourage rapidement en se disant qu'il n'y a plus aucune issue. Ou du moins la seule issue est celle d'arrêter et de se laisser couler afin d'y mettre fin.
Alors que... La deuxième petite souris, plus persévérante et énergique, tombée dans son pot de crème, se débat et lutte sans arrêter un seul instant, jusqu'à ce que la crème se transforme en beurre et lui permette de sortir du pot. Elle est sauvée... Elle a compris... Elle avait le rêve de s'en sortir et surtout celui de ne pas perdre courage. Toi aussi, en décidant d'en parler ou plutôt de l'écrire, tu veux t'en sortir, et grâce à ta volonté, tu vas y arriver. Tu n'es pas seule, d'autres vont également t'écrire sur ce forum, et nous ferons notre possible pour t'aider. Garde courage. A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonbar
Nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: anonbar   Lun 30 Jan - 23:52

Merci

Je ne crois pas que je me laisserais couler de toute façon, je ne suis pas de ce genre. Je commencais tout juste à avoir du mal a étouffer ça, alors je me suis dit qu'il était peut être temps... Je ne veux pas à avoir faire souffrir mes proches.
Mais si ce forum peut m'aider, je dis pas non..

Sans vouloir être trop indiscrète, pourquoi est tu ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EC
Resident
Resident


Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Malmedy
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: anonbar   Mar 31 Jan - 1:21

Bonsoir Anonbar,
Non tu n'est pas du tout indiscrète.
Il y a 13 ans (déjà, comme le temps passe vite...), j'étais rendu visite à une connaissance qui était en psychiatrie pour tentative de suicide, dépression terrible. Je n'avais à l'époque aussi arrière pensée que rendre visite. Très vite pourtant, elle s'est attachée à moi, et me supplia de lui rendre visite le plus souvent possible. Peu à peu, j'ai appris à connaître son passé, à ce qu'elle a dû vivre par son beau-père dès l'âge de 8 ans jusqu'à 18 ans. Elle a retrouvée très rapidement le goût à la vie, et on s'est marié même pas un an plus tard. Il s'est avéré peu de temps après le mariage, qu'elle avait une double vie, c'est à dire qu'elle entretenait également une relation avec une copine. Bien sûr, j'ai pensé pendant plusieurs mois que ce n'était qu'une "amie", mais c'était bien plus que cela, et cela avait commencé bien avant notre mariage. Raison pour laquelle nous nous sommes quittés et ensuite divorcé 6 mois plus tard. Malgré cela, j'ai été heureux de voir sa progression, de voir combien ses blessures si profondes, ont pu grâce à mon soutien, diminuer très fortement d'intensité, et pouvoir malgré tout, voir la vie positivement. J'ai appris aussi, combien la haine peut détruire. Elle en voulait terriblement à son beau-père, et sa haine, elle me l'a transmettait. J'étais à l'époque pratiquement prêt de me munir d'un couteau, et de sonner à sa porte... Si je viens sur ce forum, que je peux donner un conseil qui peut aider, j'en suis très content. Je pense que les conseils ici peuvent t'aider, mais est-ce suffisant ? Ne faudrait-il pas (au moins pendant une période déterminée) faire appel à une psychologue qui peut te guider ? Tu dois être très forte d'étouffer ça pendant plus d'un an et demi !!!
A bientôt, et courage, on est là (enfin, moi en tous les cas)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonbar
Nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: anonbar   Mar 31 Jan - 22:32

Pour tout avouer, si j'ai tenu le coup, c'est grace à mes conquetes...exclusivement féminine. Je ne sais pas si on peut devenir accro au sexe, mais si oui, c'est mon cas
Et pour ce qui en est de la psy, j'en ai déjà consulté une à une autre occasion, et je n'ai pas eu l'impression que cela m'ai beaucoup aidé. Et c'est 50€ la séance. Et elle est tenue de briser le secret professionel dans ce genre de cas, et comme je l'ai déjà dit, je ne veux pas que mes proches soient au courant. Bref, trop de "et", c'est pas une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EC
Resident
Resident


Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Malmedy
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: anonbar   Mer 1 Fév - 1:03

Tout à fait d’accord avec toi, si tu ne le sens pas, inutile de continuer, si cela ne t’apportera pas grand-chose. Cela dépend aussi du tempérament de chacun. Je prends l’exemple de mon ex-femme, elle avait besoin d’en parler le plus souvent possible, et aussi d’aller voir une psy chaque semaine. Sa sœur, à l’inverse, a voulue tourner la page, et s’est installée en Amérique pour être le plus loin possible de son beau-père, et ne plus en entendre parler. L’important, c’est que tu tiennes le coup, que tu puisses avancer dans la vie, sans que pour cela ton passé te rattrape. Mais il le fera aussi longtemps que tu auras la colère et la haine. Mais comme tu l’écrivais déjà, tu détestes ça. Tu ne le choisis pas, car cela te suit comme ta propre ombre. Alors comment ne plus être « l’ennemi » de ton passé. Accepter cela est très difficile. Bien sûr porter plainte, sans pour autant avoir trop d’espoirs (pour éviter d’être déçue au cas où le dossier serait classé sans suite) est un pas à franchir. Ils ont « cassé » une partie de ta vie, tu peux faire de même au cas où un jugement positif aboutirait. Ils feront de la prison, peut-être qu’ils ont un travail et qu’ils vont le perdre, peut-être une famille qui sera également détruite, des dommages et intérêts à payer tellement importants qu’ils devront peut-être vendre leurs biens (appartement ou maison), leurs réputations sera détruite dans l’entourage,… C’est une forme de vengeance qui pourrait t’aider à diminuer ta colère et ta haine. En tant qu’homme, je peux t’assurer que j’ai vu tout à fait autrement la souffrance que vous avez et que vous devez encore subir à cause de cela depuis que j’ai connu mon ex-femme. Jamais, je n’avais imaginé que cela puisse avoir une telle conséquence même encore des années plus tard. Bien sûr, je ne cautionne en aucun cas ce qu’ils t’ont fait, ne trouve pas pour cela une circonstance atténuante. J’avais déjà emmenée dans ma voiture une fille inconnue en pleine nuit, l’idée d’abuser d’elle ne m’est même pas venu une nanoseconde dans ma tête. Mais essayer d’accepter UNIQUEMENT POUR TOI, que l’homme ne peut réellement comprendre le mal qu’il peut faire à une femme, qu’il ne fonctionne mentalement pas la même manière qu’une femme, accepter cela, pourrait sans doute aussi t’aider à avancer. Il n’est pas question ici d’accepter le pardon, mais si à chaque fois que tu te retournes, ton passé te suit, il faut y aller à l’encontre. Je te demande beaucoup, je sais, tu auras peut-être peur en faisant ou plutôt en acceptant cela, que tu arriverais un jour à accepter le pardon, et tu ne le veux pas, ce qui est tout à fait normal, ce n’est pas ce que je demande. Il est uniquement question pour toi seulement, et rien que pour toi, de trouver une réconciliation avec ton passé, pour que ton avenir soit meilleur. A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonbar
Nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: anonbar   Jeu 2 Fév - 0:24

Si aller mieux c'est l'acceptation, alors je refuse de guérir. Tu dis que les hommes ne sont pas conscient de ce qu'ils peuvent faire subir à une femme, mais d'après mon expérience, si. Je suis sensée accepter ce qu'ils m'ont fais pour pouvoir avancer? Peut être que le temps sera mon allié, mais pour l'instant, le seul début d'acceptation que j'ai c'est de m'autoriser à me dire que c'est arrivé.
J'ai l'impression que cette colère fais partit de moi maintenant. Je sais, ça à l'air idiot, mais c'est un peu comme si elle avait remplacé ce qu'ils m'ont arraché de force, et que si je la chassait de là je perdrais pied.
En clair, je refuse de me résigner et de lacher prise. Si la justice ne peut rien pour moi, je m'en occupe.
Je ne pense pas que mon expérience ai été plus dure que d'autres du même genre, parce qu'elles sont toutes semblables et aussi difficiles à porter les unes que les autres. Mais mes cauchemards quotidiens et mon idôlatrie toute nouvelle pour les sports de combat parlent d'eux mêmes. Sans compter le fait que ça ne tourne plus vraiment rond dans ma tête en ce moment..
Je sais que j'ai encore toute une vie devant moi, mais jusque aujourd'hui, sans même parler de ma raison d'être ici, je n'en ai rien vu de très positif. Vers chez moi c'est la loi du plus fort qui règne, et pourtant je suis loin d'habiter un "quartier à risque". Alors je n'ai pas vraiment l'occasion d'oublier ce qui a pu m'arriver, on me le rappel assez souvent..
Bref, peu importe, je ne craquerais pas, ne serais-ce que pour ceux que j'aime. Et ça je pense qu'au bout d'un moment le monde qui m'entoure finira par le comprendre. Enfin je l'espère!
Dans tout les cas, j'admire le fait qu'il reste des hommes humain. Et je tient d'ailleurs à te remercier pour ça, ainsi que pour l'aide que tu veux m'apporter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EC
Resident
Resident


Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Malmedy
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: anonbar   Jeu 2 Fév - 2:09

Je peux parfaitement comprendre ce que tu peux ressentir. Ayant seulement été indirectement confronté aux souffrances que mon ex-épouse a dû subir par son beau-père, je sais combien la rage de vouloir se venger était grande. On est tous conscient du bien et du mal qu’on peut faire. Mais peut-on toujours en mesurer les conséquences ? Si avant d’avoir connu mon ex-épouse, j’étais tombé sur quelqu’un qui aurait voulu abuser d’une fille, je serai intervenu. Si cela aurait été un groupe, je ne pense pas … Aujourd’hui, j’y laisserai peut-être ma peau, mais peut-importe le nombre, je ferai l’impossible pour la sortir indemne de là, car c’est seulement en ayant vécu avec elle, que j’ai pu prendre conscience du désastre que cela peut moralement occasionner. Je comprends parfaitement que tu ne veux pas le dire à tes proches, mais comme déjà dit, tu dois être moralement vraiment très forte, je ne pense même pas que j’arrive à ton niveau ! En me rendant à la buanderie en ville, je suis tombé sur une femme qui m’a parlé de sa fille, qu’elle a été violée, et comme j’ai pu ressentir toute la haine et la colère en elle. Seulement, ne vois pas en tous les hommes des êtres crapuleux, car de loin, ce n’est pas le cas. Je comprends ta rage, et ton désir de vengeance, et comme tu l écris, que ta colère fait partie de toi maintenant, et que si tu la chassais, tu perdrais pied. Si c’est cela qui te tiens debout, continue dans ton chemin. Mais je pense aussi, que c’est une phase intermédiaire, même si tu ne t’en rends pas compte maintenant. L’important, c’est que tu puisses rester debout, et garder malgré tout le moral. Et si même la vie ne t’a jusqu’à présent rien apporté de positif, je te souhaite vraiment qu’il en soit autrement pour ton avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonbar
Nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: anonbar   Jeu 2 Fév - 12:35

Si vraiment je suis aussi forte que tu le dis, je devrais pouvoir passer outre. Je n'ai sûrement juste pas le choix. Ton ex femme et sa sœur ont elles trouvées une sortie? A part celle de la fuite?
Aujourd'hui je suis en plein dans un de ces jours ou plus rien ne va. Je me sens étouffée et incomprise. C'est dans es jours ci, où je sens que je pourrais craquer, que je ressens le plus le besoin d'en parler. Alors voilà, un post pour rien dire..
Je hais ces hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EC
Resident
Resident


Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Malmedy
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: anonbar   Jeu 2 Fév - 14:56

J'avais un collègue supérieur qui était salaud avec tout le monde. En plus, il se ventait qu'il avait de l'argent pour 3 vies. Cela a mis beaucoup d'années, mais tôt ou tard la vie te rendra la monnaie de ta pièce. Il n'a pas eu le temps de terminer sa première vie ... Mon ex-femme a déposée plainte des années plus tard. Comme elle voulait absolument qu'il soit puni très sévèrement, elle en a rajoutée davantage lors de sa déposition. Sa sœur, par contre, est restée cohérente. Comme les deux témoignages ne coïncidait pas, le dossier a été classé sans suite. Je l'ai revu par hasard quelques années plus tard dans un magasin, elle allait moralement assez bien, voulait que je repasse chez elle, mais on a perdu tout contact par la suite. Je ne trouve pas que c'est un post pour rien dire, suis content de chaque message que je peux lire de ta part, et espère vraiment t'encourager pour la suite.
Courage, après la pluie vient le beau temps. Le temps est un grand maître qui peut arranger les choses. Ce n'est pas banal ce que tu as vécue, et trouve vraiment que tu es forte, et espère que tu le resteras. A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonbar
Nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: anonbar   Jeu 2 Fév - 21:04

Je comprend qu'elle au pu en rajouter.. De mon point de vu c'est sa sœur qui a commi une erreur.
En ce qui me concerne, après les événements d'aujourd'hui, je n'ai plus le temps d'attendre. Il va falloir que ma situation change vite, sinon je vais finir par faire une bêtise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EC
Resident
Resident


Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Malmedy
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: anonbar   Jeu 2 Fév - 22:55

L’erreur a surtout été qu’elles ne se sont pas concertées avant pour dire exactement la même chose. L’important, c’est que tu déposes plainte, et le jour où l’on saura qui sont les coupables, dès cet instant-là, tu ne seras plus la seule à avoir des insomnies pendant la nuit. Mon ex-femme avait de la honte, et j’ai longuement discuté avec elle qu’elle n’a aucune honte à avoir, au contraire, car il espérait que cela reste le plus discret possible. La victime doit au contraire, le faire savoir le plus largement possible autour de l’entourage du (des) coupable(s). Si tu as été chez un psy, demande également une sorte de rapport que tu pourras par la suite remettre aux autorités judiciaires. Tu n’arrangeras rien en faisant des bêtises. Tu as un problème important à résoudre, fais en sorte que ton problème ne devienne pas la suite une série de problèmes. A cause de cela, tu risques de te plonger dans une série de problèmes dont tu risques de ne plus en sortir, car c'est déjà assez difficile ainsi. Je comprends ta souffrance, et que tu ne sais plus attendre. Courage, tu t’en sortiras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonbar
Nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: anonbar   Jeu 2 Fév - 23:48

Parmis ceux qui on fait ça, il y avait un flic. J'ai donc du mal à me dire que je devrais régler ça par la justice. Je sais qu'ils ne sont pas tous pourri, mais accuser un flic c'est pas rien.
Et surtout je ne me rappel en détail que de deux visages, pour les autres c'est seulement comme des flash. Je ne suis même pas sur qu'ils se connaissaient ente eux...
Et je ne ressens aucune honte.. Plutôt de la gêne. Sais-tu pourquoi elle éprouvait ce sentiment? Suis-je sensée en éprouver?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EC
Resident
Resident


Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Malmedy
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: anonbar   Ven 3 Fév - 0:02

Il n'aura pas de privilège pour la cause s'il est flic, au contraire, il risque très gros ! Commence par aller voir un avocat. Il existe des avocats pro deo pour ceux qui n'ont pas les moyens financiers de ce payer un avocat. Pour nous, simple citoyen, un flic a peut avoir une certaine autorité, mais sa hiérarchie ne va pas le protéger. D'autant plus que la police judiciaire travaille de manière autonome. L'enquête va être d'autant plus poussée, car il perdra son boulot à vie si cela tourne en ton avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EC
Resident
Resident


Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Malmedy
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: anonbar   Ven 3 Fév - 0:10

Je ne sais pas dans quel pays tu habites, mais ici en Belgique, le premier conseil chez un avocat est souvent gratuit. Suffit d'aller voir sur le site du barreau en question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EC
Resident
Resident


Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Malmedy
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: anonbar   Ven 3 Fév - 0:15

Elle s'en voulait surtout de l'avoir laissé faire pendant 10 ans, mais elle n'avait pas le choix... Tu n'es pas censée avoir de la honte, non, de la gêne non plus, car tu n'es pas responsable de ce qui t'es arrivé. Prépare une liste de question à l'avance, tout ce qui peut te passer comme question par la tête. Ensuite, va voir un avocat, je te le conseille très vivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonbar
Nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: anonbar   Ven 3 Fév - 21:37

D'accord, merci pour les conseils..
J'ai une amie qui est avocate. Je vais commencer par là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: anonbar   

Revenir en haut Aller en bas
 
anonbar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Viol-off forum :: Présentation : c'est tellement plus sympa...de se connaître un peu :: Qui est qui ...-
Sauter vers: