Viol-off forum

Site d entraide
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L.E.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L.E.



Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: L.E.   Lun 22 Oct - 18:35

Bonjour,
Je suis tombée ici par hasard en cherchant des infos pour trouver un groupe de parole dans le coin où je vis, j'arrive pas à parler de tout ce qui m'est arrivé, mais c'est tellement dur à vivre avec et tellement étouffant et je me sens très seule. Je sais pas si je resterai ici, ou si j'arriverai à y dire quoique ce soit, mais je vais pas bien du tout en ce moment, je fais des dépressions par périodes, et je suis retombée dans une période assez noire où j'ai des envies de me tuer, du coup j'essaye de faire ce que je peux parce que j'y arrive plus toute seule... Ma famille sait à peu près ce qui s'est passé, mais c'est un sujet tabou, et je me sens jugée par eux, ça me fait mal quand ils me regardent. J'ai jamais pu porter plainte, déjà parce que les faits date de mon enfance et que j'ai 20 ans maintenant, je sais que je pourrai encore, un dossier avait d'ailleurs été ouvert à la police à mes 15 ans quand j'ai commencé à en parler, mais l'enquête n'a fait qu'empirer mon équilibre psychologique très fragile à cette époque, et j'ai préféré arrêté tout ça. On a essayé de me droguer de médicaments pour que j'aille mieux, ça a eu tendance à empirer les choses, j'ai vu des spy, on me dit que je suis tombée sur une mauvaises séries, mais ils étaient tous très mauvais et les voir m'a vraiment fait du mal sans rien m'apporter pour me soulager. J'avais pu en parler un peu quand je sortais avec mon petit copain, mais c'était un manipulateur qui c'est au final servis de moi et de mes faiblesses à son profit. J'arrive pu à faire confiance au gens, j'ai peur des autres, j'ai peur de sortir seule, je parle plus à personne, j'ai toujours été très seul, le peu d'amis que j'avais là m'ont tourné le dos parce que "j'allais trop mal" c'était trop difficile à supporter pour eux, du coup je fais semblant que je vais bien, je leur fait plus confiance, je me confie plus à eux... J'ai rencontré un ami récemment qui essaye de m'aider mais qui y arrive pas trop, mais bon y fait de son mieux et rien que le fait qui soit là c'est déjà beaucoup pour moi. J'ai beaucoup de problèmes pour dormir, et j'arrive plus à suivre mes études, j'ai des problèmes aussi avec la nourriture qui me sers en gros de compensation affective quand j'en mange beaucoup, ou dont je me prive pour me punir des fois, parce que je me sens mal, et coupable, et que j'ai honte...
Bref, je savais pas quoi dire dans ma présentation, mais bon du coup voila c'est fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EC
Resident
Resident


Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Malmedy
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: L.E.   Lun 22 Oct - 22:46

Bonsoir,

Comme personne ne t'a répondue jusqu'ici, je me permets de le faire. Les amis qui t'ont tourné le dos parce que tu allais trop mal, ne sont pas des vrais amis. Les vrais amis sont là quand ont va au plus mal, pas seulement quand tout va bien ! Et puis, les vrais amis, on peut les compter sur les doigts d'une main ! Moi par exemple, je n'ai pas beaucoup de vrais amis, un seul ! (enfin deux avec sa femme) mais sur eux, quoi qu'il m'arrive, ils seront toujours là quand j'aurai besoin d'eux. De jour, comme de nuit. Et 50 amis ne seront jamais les remplacer. L'important n'est pas la quantité, mais la qualité d'amis, comme ton ami qui essaie de t'aider malgré qu'il ne sait pas trop comment faire. Peut-être que j'aurai la chance de devenir ton ami virtuel... Je suis persuadé qu'une bonne psychologue pourrait t'aider, mais tu as tout à fait raison de ne pas continuer la thérapie avec, si tu sens que cela ne t'apporte rien de positif. Tu écris que tu ne sais pas si tu resteras ici, ou si tu arriveras à y dire quoique ce soit, tu dois surtout te sentir libre, tu peux écrire, ou partir et revenir plus tard, comme tu le sens le mieux. Je sais ce que tu peux ressentir en toi, mais les choses peuvent changer positivement, même si tu crois pour le moment que tu es dans un tunnel noir dans lequel tu as l'impression de ne jamais en sortir. En tous les cas, tu ne dois surtout pas craindre d'être jugée ici, bien que parfois je réponds, et en me relisant un jour ou deux après, m'en veux d'avoir été quelquefois maladroit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.E.



Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: L.E.   Lun 22 Oct - 23:19

Bonsoir,
Merci de t'a réponse, c'est gentil. Je voulais juste dire par rapport à ces fameux "amis", je me suis mal exprimée, j'ai qu'eux en faite, elles sont deux, j'ai jamais eu beaucoup d'amis, ni de personnes sur qui compter, je suis toujours seule, j'ai personne, même pas de potes ou quoi, l'une d'elle c'est ma meilleur amie, pour qui j'ai tout fait pendant 2 ans, elle mangeait meme chez moi et prenait ses douches chez moi tout les jours l'an dernier, elle vivait presque chez moi en faite, je l'ai aidé, je l'ai soutenu, j'ai tout fait pour elle, je l'ai aidé a passer un concours très important pour elle l'an dernier, qu'elle a réussi a avoir, je l'ai soutenu et fait travailler pendant des mois, puis elle est partie dans cette école dans une autre ville et depuis elle c'est éloignée d'un coup je lui suis moins utile, maintenant qu'elle a tout ce qu'elle veut. L'autre amie c'est aussi une amie assez proche pour qui pareillement je serais prête à faire tout, parce que je fais toujours beaucoup pour les gens que j'aime. Et les deux m'ont laissé tombé, et ne reviennent me parler que quand je les embête pas avec mes problèmes et que je vais bien. Du coup, à part elle, j'avais personne. L'autre ami, je l'ai rencontré sur internet, il est génial, mais c'est vrai qu'une relation directe, quelqu'un qui est là physiquement quoi, qu'on peut voir souvent, ça me manque. Du coup je parle plus à personne, je reste enfermée toute seule, je sors que pour les cours où quand je dois vraiment faire quelque chose à l'extérieur parce que j'ai peur de sortir dehors toute seule. J'ai aucun contact social, des fois en cours j'essaye de parler vite fait à des gens, mais ils s'en fichent de moi, alors je reste seule. J'ai été plutôt refroidis par les psy, comme par les médecins en général, y a 3 semaines du fait que j'arrivai plus du tout à dormir j'ai été voir un médecin, mais je lui ai dis que je voulais surtout pas de somnifères ou d'antidépresseurs, parce quand on m'avait forcé à en prendre pendant plusieurs mois ça m'avait vraiment fait que du mal, mais il a quand meme fini par me donner des somnifères, en m'assurant que c'était pas trop fort et tout. J'en ai pris que 2 soirs, parce que ça me provoquait des hallucinations et des cauchemars horribles et que ça me rendait malade. J'ai montré ce que c'était à un proche et il m'a dit qu'en effet c'était un spychotrope (je sais pas comment ça s'écrit désolé) très fort, et que vu ma santé vallait mieux pas que je continu le traitement. Mais du coup je me suis dis qu'un groupe de parole ça serait ptet un juste milieu, avant ptet d'essayer de revoir un psy peut etre. Je verrai, faudrait que j'en trouve un...
Bref, désolé je parle trop, merci de ta réponse et de ton soutien en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EC
Resident
Resident


Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Malmedy
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: L.E.   Mar 23 Oct - 0:47

Rebonsoir,
J'aime beaucoup lire les messages, bien plus que d'écrire, donc tu ne dois vraiment pas craindre de trop parler (ou plutôt de trop écrire...).
Disons que tes "amis" c'est des bonnes connaissances, rien de plus..... Mais ne crois pas que tu es la seule dans ce cas. Pas plus tard que ce week-end, j'avais un "ami", mais disons plutôt connaissance, le mot est beaucoup plus juste, qui est venu logé chez moi... Je sais aussi pourquoi il vient, parce que tout simplement il a besoin de moi, rien de plus, et qu'autrement, je ne le verrai même pas... Une fois qu'il est parti, je peux lui envoyer un sms, et je sais qu'il ne me répondra plus jusqu'à ce qu'il aura à nouveau besoin de moi... Je pourrai "l'envoyer sur les roses", mais dans la vie, je n'ai encore jamais regretté le bien que j'ai fait autour de moi. Et mon rêve, c'est d'accueillir des gens dans ma maison qui ont besoin de moi pour que je puisse les aider. Le bien que je sème autour de moi, je n'attends pas la récolte. Et le bien que j'essaie de donner, je le donne gratuitement, de bon cœur, sans attendre un retour.
Je peux comprendre ta peur de sortir, mais il serait important à mes yeux, que tu puisse voir une psychologue compétente pour t'aider à vaincre cette peur, car à l'évidence, si tu t'enfermes chez toi, il sera très difficile de créer un contact social. Par la suite, tu pourras éventuellement t'inscrire dans un club de gymnastique ou de loisirs, et créer un cercle autour de toi.
Pour que tu puisses doucement aller mieux, à mon avis, il faut que tu puisses te créer des objectifs à atteindre, sans fixer la limite beaucoup trop haut, mais tu ne sauras y parvenir à mon avis toute seule. Si une psychologue par exemple pourrait déjà t'aider à sortir de chez toi, ce serait déjà une fameuse réussite. Par la suite, elle pourra sans doute t'aider à regarder en avant, voir ce qui pourrait rendre ta vie plus positive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.E.



Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: L.E.   Mar 23 Oct - 0:59

Je suis assez déçue des autres et de la vie, outre le fait que je fais plus confiance à personne, je me demande si j'ai encore envie de prendre le risque de faire confiance à qui que ce soit. Mais je suis mal comme ça, et même si on ex était un pourri, et qu'il m'a fait beaucoup de mal, au moins j'avais quelqu'un sur qui j'avais l'illusion de pouvoir compter. Bref.
Je sais que tous les psy sont pas des nazes comme j'ai pu en voir, mais tomber que sur ça ça démoralise pas mal, ça m'a fait tellement de mal que mon père, bien que ce soit lui qui m'ai poussé à y aller, m'a formellement interdit d'en revoir. Bon je sais j'ai 20 ans, je fais ce que je veux, surtout que pour mes études je vie pas dans la même ville que ma famille, et que y a moyen dans des assos de consulter quelqu'un anonymement. Mais ça me fait peur, alors je sais pas trop quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EC
Resident
Resident


Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Malmedy
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: L.E.   Mar 23 Oct - 1:52

Je peux parfaitement comprendre ta méfiance, la vie jusqu'ici ne t'a pas fait vraiment de cadeaux, mais tu peux pas mettre tout le monde dans le même sac.
La confiance dans les gens doit être grandissante, car tout ce qui brille n'est pas de l'or. Pour cela, ce n'est pas un défaut d'être méfiante, mais mieux tu connais les gens, moins tu devras t'en méfier si ces personnes te veulent du bien, mais l'important c'est de les connaitre.
J'imagine que cela démoralise pas mal, mais un psy qui convient à une personne, ne conviendra pas forcément à une autre. L'important, c'est de ne pas considérer l'échec chez toi, mais te dire que celle-là, n'était vraiment pas à sa place pour t'aider. Je vais aller dormir maintenant, car travail demain matin. Je souhaite vraiment t'aider, et je souhaiterai faire tout mon possible. je te répondrai bien volontiers demain si tu le souhaites. Seulement garde courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.E.



Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: L.E.   Mar 23 Oct - 15:46

Désolé de repondre que maintenant j'ai un peu laché les forums apres minuit pour voir un film le temps finalement de ne pas m'endormir. Je suis d'accord que tout le monde est pas pareil et j'essaye d'en rester consciente meme si les autres me font peur. Ce qui est un peu problematiqie avec moi c'est que d'un coté je suis tres peu confiante d'un autre tellement facilement manipulable... Ce qui m'encouragr d'autant pls a ne pas avoir confiance et surtout envers moi meme... Je sais que je devrais essayer de repartir voir un psy mais j'ai peur de me faire a nouveau briser et ça je le fait deja moi-même... Merci de ta présence et de tes messages.. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EC
Resident
Resident


Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 50
Localisation : Malmedy
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: L.E.   Mar 23 Oct - 19:30

Pas besoin d'être désolé, à minuit, il est plus que temps d'aller dormir, et la journée, tu vas sûrement à l'école. Un film peut en effet aider à t'endormir, tout dépend aussi du type de film que tu regardes. Notamment à cause de ton passé, je pense qu'il est normal que tu as peur, et pour la conscience envers toi-même, beaucoup de victimes perdent malheureusement la confiance en soi, et même porte un jugement négatif sur elles-mêmes. Si je peux soulager un tout petit peu ta souffrance, j'en suis content.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L.E.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L.E.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Viol-off forum :: Présentation : c'est tellement plus sympa...de se connaître un peu :: Qui est qui ...-
Sauter vers: