Viol-off forum

Site d entraide
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Je suis de celles qu'on appelle les 1 sur 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamelia



Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 32
Date d'inscription : 02/10/2013

MessageSujet: Je suis de celles qu'on appelle les 1 sur 10   Mer 2 Oct - 2:48

J'avais 16 ans j'étais perdu comme un navire à la dérive et c'est l'iceberg du viol qui m'a fait sombrer. Suite à ça j'ai plongé doucement vers l'alcool, la drogue puis la prostitution. Je voulais être celle qui me ferait plus de mal que ce mal qui m'avait été infligé ce dimanche d'automne.
Il y a 4 ans j'ai voulu reprendre ma vie en main suite à une agression physique cette fois ci qui a bien faillit me coûter mon visage. J'ai arrêté de boire, de me droguer et de me vendre et j'ai appris un métier. Tout ça sans l'aide ni d'un médecin, ni d'un proche; toute seule.
Puis il y a 1 an et demi j'ai porté plainte contre celui qui m'avait violé à 16 ans, je culpabilisais trop de n'avoir rien dit pour continuer a vivre dans le silence. Cet événement grave que j'avais tenté de dissimuler pendant dix longues années me sautait au visage nuit et jour.
Aujourd'hui j'ai 28 ans j'ai déménagé par peur des représailles, j'attends qu'on me dise si oui ou non il y aura un procès, procès qu'on me dit sans cesse que je perdrais à cause du manque de preuves.
Je survie dans la peur, parfois je me lève avec l'envie de vivre parfois je me lève avec l'envie de mourir. Parfois je me demande pourquoi j'ai déposé plainte, parfois je sais exactement pourquoi j'ai déposé plainte. Souvent je me répète que c'est injuste, je n'étais rien d'autre qu'une ado paumée, je n'ai rien fait de mal mais c'est a moi de me débrouiller tous les jours avec toute cette merde. Je n'ai rien fait de mal mais c'est à moi de faire avec.
1 victime sur 10 porte plainte, je suis 1 sur 10. J'en souffre. Je sais qu'il n'a pas violé que moi. Je souffre pour ses autres victimes que la douleur empêche de parler et je souffre pour moi parce que même si je sais que je ne suis pas la seule à avoir été prise au piège dans ses griffes je suis la seule à le crier pour en sortir et encore une fois ma solitude me dessert. Si j'avais été la seule victime je pourrais supporter d'être seule contre lui mais je sais que dans cette histoire j'ai des "sœurs de guerre". Si vous lisez ce message et que vous vous reconnaissez comme une de mes sœurs silencieuses dans la solitude je ne vous demande rien sachez juste que je pense à vous tous les jours et parfois même la nuit et j'essaye de toutes mes forces de vous envoyer un peu de la paix que je cherche désespérément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkangel10
Conseiller
Conseiller
avatar

Féminin
Nombre de messages : 522
Age : 23
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Je suis de celles qu'on appelle les 1 sur 10   Mer 2 Oct - 16:42

Bonjour Kamelia,

Tout d'abord, je te souhaite la bienvenue sur le forum.
Et je te félicite d'être venue parler ici.

C'est bien d'avoir porté plainte si tu en sentais le besoin.
Et je t'admire de l'avoir fait parce que ce n'est pas quelque chose de facile à faire.

Tu dis que tu sais qu'il a violé d'autres personnes. Connais-tu ces autres personnes?
Si oui, penses-tu leur parler?
Si non, comment sais-tu qu'il a fait ça à d'autres personnes?

Si tu as réussi à t'en sortir sans aide c'est bien.

Maintenant, je te conseille quand même de voir un professionnel, comme un psychologue pour pouvoir mettre ça en "arrière". Que tu puisses ne plus avoir peur, que tu puisses aimer ta vie, et de vouloir vivre tout les matins en te levant.

Si tu as besoin de parler, n'hésite pas à me contacter ici ou par mp.
Courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamelia



Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 32
Date d'inscription : 02/10/2013

MessageSujet: Re: Je suis de celles qu'on appelle les 1 sur 10   Mer 2 Oct - 20:20

Bonjour Darkangel10,
merci pour ton message de bienvenue.

Pour répondre a tes questions je ne connais pas les autres victimes mais tout ceci s'est produit dans une cité et la vie en cité est semblable a celle d'un village tout se chuchote, tout se murmure, tout se sait... On est venu me raconter que je n'étais pas la seule mais par peur des représailles et pour ne pas être cataloguer comme "Balance" ou "Indic" personne n'a voulu m'aider vraiment à retrouver les autres filles. J'ai des prénoms et le noms des cités d'ou elles viennent. Cela remonte a si loin maintenant. Si j'avais eu plus de force et de moyens financiers j'aurai mené ma propre enquête avec l'aide d'un enquêteur professionnel mais je n'ai pas tous ces moyens. J'aurai parler a ces filles c'est certain parce que je suis certaine que comme à moi il leur a fait répéter le pacte du silence: "Tu ne diras pas que je t'ai violé. Tu as compris?". Ce pacte doit être brisé.

J'aimerais beaucoup entamer une démarche psy mais le prix des séances est élevé et je n'en ai pas les moyens financiers, si quelqu'un a une solution de ce côté je suis preneuse car je veux tout faire pour aller mieux. Souvent j'ai des crises de violence extrême et mon compagnon qui en est quelques fois le témoin m'a fait part de son inquiétude à ce sujet. Il m'a dit: "Pour l'instant je supporte parce que je connais la cause de se mal être qui te pousse a faire toutes ces bêtises mais je deviens trop vieux pour tout cela et je ne sais pas si je pourrais supporter ça continuellement."
J'aimerais vivre avec lui mais je sais que si je ne fais pas soigner ces accès de colère notre union sera vouée a l’échec.
Merci de me lire, merci beaucoup. Avant j'étais quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkangel10
Conseiller
Conseiller
avatar

Féminin
Nombre de messages : 522
Age : 23
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Je suis de celles qu'on appelle les 1 sur 10   Mer 2 Oct - 22:57

De rien =)

Et tu penses que maintenant c'est trop tard de leur parler?
Un viol ça ne s'oublie pas. Et peut-être qu'elles essayent de s'en sortir, ou peut-être qu'elles sont au fond du gouffre... On ne sait pas.

J'ai quelques moyens si jamais qui peuvent t'aider, c'est ma psychoogue qui me les a donné et ça fonctionne bien. Donc si jamais tu as des comportements et tu ne sais pas comment faire pour calmer ouautre, demande-moi, peut.être que j'ai quelque chose qui pourrait t'aider.
Je comprend pour les moyens financiers.
Il n'eiste pas une sorte de centre pour cela?
Moi, je vois ma psychologue dans un centre uniquement pour ce genre de chose. Et tout est remboursé par l'assurance parce que c'est dans le domaine de la maladie.
Je ne sais pas si ça existe chez toi.

Pour ton compagnon, palre-lui, et essaye de prendre "appui" sur lui. Pas dans le sens de e reposer sur lui. mais quand tu as des crises, appelle le, ou reste avec lui et demande lui de t'occuper l'esprit ou qqch comme ça.
Que se passe-t-il pendant ces moments de crise?

Tu es toujours quelqu'un. Mais tu dois te reconstruire, et ce n'est pas facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamelia



Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 32
Date d'inscription : 02/10/2013

MessageSujet: Re: Je suis de celles qu'on appelle les 1 sur 10   Jeu 3 Oct - 0:10

Pour les autres filles je voudrais mais maintenant je suis loin et je n'ai pas la force.
Je te remercie pour tes conseils, grâce a ton message je me suis renseignée et il y a un centre de psy dans ma nouvelle ville. Je dois appeler demain matin pour voir comment ça se passe.
Quand je fais des crises je casse beaucoup chez moi, je frappe mon compagnon par moment, je pleure tellement que je peux avoir des migraines pendant plusieurs jours par la suite. En fait j'ai envie de tout détruire.
L'année dernière j'étais en thérapie dans un centre de psycho-traumatologie, j'avais une psy très très bien pendant 6 mois mais depuis que j'ai déménagé, je suis dans une nouvelle ville ou je ne connais rien, ni personne et je n'ai pas vu de psy depuis 11 mois et c'est vrai que je sens que mon état empire de jour en jour, j'ai le sentiment de perdre pied.
Je dois tout reconstruire et j'ai l'impression qu'autour de moi personne ne comprend vraiment. Tout le monde me dit que je suis courageuse, que je suis forte et moi je me sens de plus en plus faible, de plus en plus fatiguée. Je voudrais juste un peu de paix pour pouvoir me reposer.
J'ai été alcoolique et toxicomane parce que c'était le seul moyen pour moi de ne plus penser depuis que j'ai arrêté tous ces produits je suis fière de moi mais c'est comme si j'étais obligée de me souvenir de toutes ces choses horribles qu'on m'a fait et que je me suis fait. Tu comprends?
Je te suis extrêmement reconnaissante d'avoir pris le temps de m'écrire et oui j'aimerais connaitre les conseil de ta psychologue ça pourrait peut être m'aider en attendant que e trouve une place en centre psy.
Quand le cerveau est malade y a rien de pire parce que c'est le cerveau qui dirige tout.
Darkangel10 c'est quoi ton histoire à toi? t'es pas obligée de me répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkangel10
Conseiller
Conseiller
avatar

Féminin
Nombre de messages : 522
Age : 23
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Je suis de celles qu'on appelle les 1 sur 10   Jeu 3 Oct - 9:55

T'as trouvé rapidement c'est bien.
Dis-moi si tu as rdv.

Mais alor tu es deja allée voir une psychologue? Et comment sa s'est passé? Et au niveau financier?

Les gens qui n'ont pas vécu ca, ne peuvent pas comprendre. C'est normal.
Mais tu peux expliquer comment ils peuvent t'aider. Par exemple, ton compagnon.

Oui je comprend tres bien.
C'est bien que tu aies tout arreté
Dis moi ce que tu aurais besoin. Explique moi ton cotidien.

Mon histoire est compliquée et je n'ai pas envie d'en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je suis de celles qu'on appelle les 1 sur 10   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis de celles qu'on appelle les 1 sur 10
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je m'appelle Eva, j'ai 36 ans et je suis MACoolique...
» Bonjour, je m'appelle Jurate et je suis une MAC-Addict :)
» Je m'appelle Zitoire et je suis le suppôt de Satan
» voilà, j'suis là aussi
» doumeni : Je suis nouvelle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Viol-off forum :: Présentation : c'est tellement plus sympa...de se connaître un peu :: Qui est qui ...-
Sauter vers: