Viol-off forum

Site d entraide
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 mon histoire... il y a deux ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lapi_nou



Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 25
Date d'inscription : 07/07/2014

MessageSujet: mon histoire... il y a deux ans   Lun 7 Juil - 1:12

je vais raconter mon histoire mais ne me juger pas.. dans tout les cas même si vous pensez que c'est du baratin vous me le direz pas.. même si je préfère qu'on me le dit...
ce que je raconte est la pire agression ou plutot viool que j'ai subis, non pas que j'en ai subis des dizaines mais c'était ma deuxième..

Tout a commencer le jour où je me suis disputé avec mes parents, je ne savais où aller et il m’a proposé d’habité chez lui, le temps que ça se calme avec mes parents. Au début tout était plutôt normal, mais après quelques temps, il a commencé à me toucher et à me caresser les mains et les bras. Puis il commençait progressivement à venir dans la salle de bain pendant que je prenais ma douche, en disant qu’il cherchait son portable… et il le faisait de plus en plus souvent, et plus longtemps. Pendant quelques semaines il ne sait rien passer, mais un soir il est rentré avec une bouteille de champagne et il m’a dit que c’était pour fêter mon indépendance. Et de plus en plus il faisait des soirées comme ça. Un matin, pendant que je prenais la douche, il est entrée dans la salle de bain sans vêtement, et je lui ai dit de sortir et il m’a dit qu’il voulait se douché avec moi, et que si je refusais il allait me faire du mal, et il a commencé à me toucher partout sur le corps. A un moment il est allé à me tenir fort par les poignets, il m’a mis son pénis dans ma bouche, et j’ai commencé a pleuré, il m’a dit de me taire sinon il allait encore plus loin et il a continué en me pénétrant. Et après il est sorti de la douche en me disant d’en parler a personne sinon ce serait pire.
Quand il est parti j’étais encore sous la douche et je n’arrivais plus a pleuré tellement j’avais mal. Et ça a duré plusieurs semaines mais il me faisait de plus en plus mal. Un soir quand je regardais la télévision il m’a dit de boire au moins 3 ou 4 verres d’alcool et j’ai bu parce que j’avais peur. Et quand j’avais terminé je suis allée m’allongé parce que je me sentais pas bien du tout, j’avais la tête qui tournait.. et je me souviens parfaitement qu’il m’a dit « suce-moi » et il s’est allongé sur moi et il m’a pénétré, il a commencé à être de plus en plus agressif, il allait de plus en plus fort.
J’avais mal et je saignais mais j’avais surtout mal à la tête à cause de l’alcool. Je suis sortie et le dernier souvenir a été que je m’écroulais dans la rue et je me suis réveillé le lendemain aux urgences. Il était toujours là, il m’a dit de jamais rien dire à personne sur ce qu’il m’avait fait, et j’ai été hospitalisé pour se mal de tête, je savais que c’était a cause de l’alcool mais j’avais peur de le dire. Pendant cette hospitalisation j’ai voulu tout raconté aux médecins par rapport à lui, et il ne voulait pas, il disait de dire que c’était mon oncle et comme ça il pouvait sans problèmes avoir de mes nouvelles, et je me suis disputé avec lui a ce sujet, il s’est énerver et il m’a coupé au niveau de l’arrière de la tête et il m’a dit de dire aux infirmières et aux médecins que je m’étais cogné en faisant un malaise.
En sortant de l’hôpital, il s’est arrêter de me faire du mal, il me laissait sortir, me balader dans paris, mais je savais que je n’avais pas le droit d’en parler et que le soir je devais être entrée avant qu’il soit là.
Quelques mois après j’ai commencé à avoir très mal au ventre, et j’ai été voir un médecin qui m’a dit d’allé à l’urgence parce que mes douleurs étaient de plus en plus fort et que j’étais peut être enceinte... Mais je n’y suis pas allée et j’ai fait des tests de grossesses et c’était positif. Je me suis renseigné sur internet et je suis allée voir un centre de planification et j’ai commencé à paniquer parce que je ne savais pas qu’est- ce qu’ils allaient me faire, ce qu’ils allaient me demandé… Je devais donner mon prénom et j’ai demandé à ce que ce soit fait anonymement, j’ai refusé de donné ma carte vitale en leur disant que je l’avais pas parce que je savais que si on me la prenait quelqu’un aurait su que je l’aurai fait. Et tout s’est enchainé, et puis le jour J était arrivé… Après quelques temps je me posais des questions, j’étais tellement mal après l’avoir fais, je voulais depuis toujours fonder une famille sans savoir si un jour je pourrais et le jour où j’ai été enceinte j’ai dû avorter… J’ai cherché un moyen d’en finir avec tout ça. Un après-midi lorsqu’il se reposait, je suis allée dans sa salle de bain et je lui ai volé des somnifères, je les ai pris dans mon sac.
Un soir je me suis disputé avec lui, et je suis parti de chez lui en lui disant que j’en avais marre de tout ça, qu’il devait arrêter de me faire du mal, et il m’a de nouveau menacer de me blesser mais je suis quand même sorti et je suis allée acheter à boire chez l’épicier à coté et j’ai commencé a prendre quelques comprimé de médicaments, je ne me souviens pas d’avoir pris le bus mais je me souviens d’avoir été assise sur des marches à continuer à boire et à prendre des médicaments, et je me suis réveillé à la maison blanche de bichât. Et je me suis rendu compte que j’ai été hospitalisé en psychiatrie que le lendemain après avoir dormi pas mal de temps. A ce moment-là, il était venu me voir une fois avant que je ne vois le médecin. Il m’a menacé, mais lorsque j’ai vu le médecin j’ai finalement craqué sans forcément m’en apercevoir. Après 2 ou 3 jours d’hospitalisation, j’ai finalement décidé d’avouer que cette personne n’était pas vraiment mon oncle et que je ne voulais plus le voir, mais sans rien dire de ce qu’il m’avait fait. 2 semaines après, j’ai consulté mes messages sur mon téléphone et j’avais reçu des messages de ma famille, un de ma mère qui m’a touché en me disant que si je n’avais rien de prévu pour mon anniversaire je pouvais rentrée pour le fêter, et le dernier était celui de mon frère, qui me disait qu’il était inquiet de pas avoir de mes nouvelles et c’est à ce moment-là que j’ai décidé de lui répondre et de l’appeler pour lui dire que j’avais fait une T.S et que je suis hospitalisée depuis quelques temps. Et il s’est mis a pleuré et il m’a demandé si il pouvait passer me voir le lendemain. Je lui ai dit qu’il fallait que je demande au médecin. Et surtout je lui ai demandé de ne rien dire à mes parents pour le moment. Quand j’ai eu l’accord des médecins je l’ai annoncé à mon frère. Le lendemain il était venu, et j’étais contente de le revoir. Avec l’accord des médecins, j’ai pu sortir un week end pour rentrer à la maison après presque 3 semaines et fêter mes 21 ans. Et après tout ça s’est enchainer, je suis sortie 2 ou 3 semaines après. Mais je n’avais encore rien dis par peur qu’il me retrouve. J’ai eu pour mon anniversaire un lapin qui était rien qu’à moi et à qui je pouvais en quelques sortent « parler ». Mais après avoir quelques jours j’ai reçu un message de lui et qu’il me demandait où j’étais et de repartir chez lui, et j’étais tellement mal, par son message, par les mauvais souvenirs, que j’ai pris tous les médicaments qu’on m’avait prescrit à Bichat. Et je me suis petit à petit endormi, mais j’ai apparemment eu le réflexe sans que je m’en rend compte, envoyer un texto à une amie en disant que je suis pas bien, d’après ce qu’elle m’a dit, elle m’a appeler de suite et je lui ai dit que j’avais tout avalé et elle a appelé ma mère et ensuite mon frère et lui a appeler mon père qui était le seul à être a la maison avec moi, et il pensait que je dormais jusqu’au moment où mon frère lui dis de regarder partout si il y avait des boites de médicaments et la mon père aurait appeler les pompiers et le SAMU. Et je me suis réveillé avec un tube dans la gorge, une sonde urinaire et que je comprenais pas pourquoi je n’arrivais pas à parler, et après 48h, en réanimation, en apprenant que j’ai été dans le coma, c’est à ce moment là où je réalise ce qu’il s’est passer, et que j’ai eu de la chance d’avoir survécu. Le soir même où je suis rentrée chez moi, on est allée chez ma tante, et j’ai dis à ma famille, qu’il avait abusé de moi. Mais je n’ai toujours pas porté plainte.. j’ai peur qu’on ne me croit pas.. puisque lors de ma 1ere agressions (pas du tout le même histoire.) j'ai porté plainte et j'ai appris qu'on a classer l'affaire...

cela fais maintenant deux ans que cela s'est produit et j'ai toujours aussi mal au fond de moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brokenflower
Resident
Resident


Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2013

MessageSujet: Re: mon histoire... il y a deux ans   Mar 8 Juil - 20:45

.


Dernière édition par brokenflower le Lun 19 Déc - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lapi_nou



Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 25
Date d'inscription : 07/07/2014

MessageSujet: Re: mon histoire... il y a deux ans   Mar 8 Juil - 22:28

Bonjour,

je vais pas très bien.. c'est difficile a expliquer, j'ai l'impression de revivre les images dans ma tête.. sans cesse mais plus ces jours ci, sans doute parce que c'est presque la date anniversaire de tout ca.

non j'ai arrêter de le psy car j'ai repris le travail et elle finit plus tot que moi. c'est pas tous les jours évident.

J'ai en ce moment des idées noirs... c'est pour ca que j'essaie d'en parler mais je ne sais pas si j'ai bien fais de le faire ici.

j'en avais déjà parler avant sur un forum mais on me disait que c'était sans doute un mensonge...
pareil avec des sois disant "amies" qu'ils m'ont laisser tomber... on m'a dis que je mentais etc que c'était pas possible...

le fais de pas porté plainte vient également de ca, j'ai peur qu'on ne me croit pas.

merci beaucoup pour m'avoir répondu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brokenflower
Resident
Resident


Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2013

MessageSujet: Re: mon histoire... il y a deux ans   Mer 9 Juil - 16:07

.


Dernière édition par brokenflower le Lun 19 Déc - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lapi_nou



Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 25
Date d'inscription : 07/07/2014

MessageSujet: Re: mon histoire... il y a deux ans   Jeu 10 Juil - 20:55

bonsoir,

pour les flashs, tu dis que tu as aussi du mal a géré, tu as également subis une agression ?

Parce que je ne fais pas confiance aux psy... cette psy je me suis confier sur mon avortement je lui ai dis que je voulais pas me réinformer au centre de planification et je ne veux pas quel le fasse et elle l'a quand meme fais depuis j'ai du mal a me confier aux psy en général...

ce matin j'ai été sur mon balcon et j'ai voulu me jeté par dessus.. je suis vraiment mal je me sens mal j'ai mal partout a l'intérieur de moi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brokenflower
Resident
Resident


Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 28
Date d'inscription : 15/04/2013

MessageSujet: Re: mon histoire... il y a deux ans   Jeu 10 Juil - 22:14

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mon histoire... il y a deux ans   

Revenir en haut Aller en bas
 
mon histoire... il y a deux ans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire de petit Louis
» Que diriez-vous, "en prime", d'une petite... Histoire désobligeante?
» Deux siécles d'histoire avec le 1er GENIE
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Viol-off forum :: Vos témoignages :: Vous avez été victime de viol, vous désirez nous en parler, nous expliquer votre vécu, ...laissez nous vos textes-
Sauter vers: