Viol-off forum

Site d entraide
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 viol conjugal... déni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lutine



Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 40
Date d'inscription : 21/07/2014

MessageSujet: viol conjugal... déni   Lun 21 Juil - 22:25

Bonjour,
n'ayant pas la force d'aller au sein d'une association en vue de parler de mon histoire j'ai trouvé votre forum... qui me fait prendre cnoscience que mes réactions... sont "normales" après les écus malheureusement communs que nous avons eu.

Suite à un cataclysme ds ma vie de couple (ensemble depuis 10 ans avec mon mari - 2 enfants) qui est aujourd'hui un épiphénomène... mon passé m'est revenu en pleine figure..; passé que j'ai nié pendant 12 ans Sad

Avant mon mari j'étais en couple avec Un autre homme... mes parents au bout de 2 ans avec lui ont fait le nécessaire pour me retirer de ses griffes, avec le recul cet homme est pervers narcissique.
Et il y a 3 mois jai explosé (verbalement, je suis presque devenue hystérique) en hurlant à mon mari qu'on m'avait manqué de respect une fois qu'on m'avait forcée alors plus jamais ( (je tiens à signaler que JAMAIS mon mari n'a abusé de moi jamais). Et là une diarrhée verbale... je ne me suis plus arrêtée: je n'arrivais pas à m'écouter d'ailleurs: pendant 2 ans j'ai subi des violences conjugales psychologiques évidemment mais aussi des viols qu'on dit conjugaux...
j'ai fini par comprendre là pourquoi j'ai une si faible estime de mi, de mon corps pourquoi je n'ai jamais supportée que mon mari me regarde nue, pourquoi jamais de lumière, pourquoi j'arrivai jamais à dire non qd j'avais pas envie...
Mon mari a été abattu d'apprendre cela.
Ma réaction a été extême: j'ai eu besoin qu'il aille vivre ailleurs..; ça peut être choquant...
mais il est malgré tout présent: il m'a fait dire le mot "viol" que j'étais victime...

Mais ma culapbilité, le dégout quej'ai de moi... est au maximum... le plus dur pour moi:
- il y a prescription
- ma mère avait été violée à 18 ans m'a mise en garde contre cela... j'ai toujours fait attention lors de mes sorties, de mes rencarts... mais son conjoint Sad d'ou une grande honte...
- j je suis aujourd'hui soignante et travaille ds une prison (cela a été mon souhait) ou il y a 70% d'auteurs de viols... et j'arrive sans pb, même depuis que tout ça est remonté à exercer mon métier => mais encore une honte... comment n'ai-je pas pu réagir??
- comment ai-je pu enfouir pendant 12 ans!!!!

Mes réactions actuelles me perturbent au plus haut point: déjà envoyer mon conjoint dans un appartement, je n'arrive plus à l'embrasser sur la bouche, je ne supporte pas (je n'ai jamais cru d'ailleurs) qu'on me trouve belle... comme j'ai été manipulée pendant 2 ans par ce pervers... je suis ds l'incapacité de dire non qd j'ai pas envie? mon mari préfère donc que ce soit moi qui vienne ds ses bras ou pour lui faire un calin... sauf que parfois j'y arrive et je lache prise, mais après je culpabilise... je ne sais pas pourquoi...

je suis en permanence sur le qui vive, mon corps est en alerte, je suis "désincarnée" qd je fais l'amour avec mon mari (le peu de fois ou j'y arrive)

J'ai en plus toujours ressenti le besoin de séduire... je sais que cela marche j'attire les hommes... mais je ne vais pas au bout... en fait l'impression de vouloir les faire "paye"r"... je sais que c'est risqué...

J'ai honte vis à vis de mon mari... le seul qui m'ait connu avant que tout remonte.
Je sais que je suis allée vers lui il y a 12 ans très rapidement après ma rupture (sauvetage par mes parents) d'avec ce pervers... rapidement oui qq mois seulement, j'ai habitée de suite avec mon mari... et la raison: qd la psy m'a demandée "pourquoi lui" "car il ne ferait pas de mal à une mouche"... CQFD...
alors est-ce que je l'aime vraiment??
Lui m'aime encore plus passionnément qu'avant... et j'ai juste du mal à porter et à accepter cet amour...

voilà je suis désolée de la longueur de mon récit... mais... je suis perdue face à tant de modifications ds mon être profond Sad
Merci d'avoir pris le temps de me lire.
Et merci d'exister...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkangel10
Conseiller
Conseiller
avatar

Féminin
Nombre de messages : 522
Age : 23
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: viol conjugal... déni   Jeu 24 Juil - 15:40

Bravo d'avoir réussi à écrire tout ça. C'est déjà très très bien et d'un grand effort.

Alors tout d'abord, toutes tes réactions sont NORMALES. même si elles peuvent te paraître bizarre ou tu ne les comprends pas, c'est normal.

Le faite que tu sois distante avec ton mari est une réaction que je pense beaucoup de personnes ayant vécu "cela" (mot impossible pour moi désolée) mettent une distance avec les hommes.
Maintenant, il vit de nouveau avec toi?
Tu peux essayer de lui parler, de lui dire tes besoins, … Le dialogue va beaucoup t'aider. Moi, je dis à mon compagnon ce que je peux faire ou pas, comme un câlin ou un bisou. Et c'est lui qui m'aide à essayer plus de temps en temps pour voir ma limite.
Ton mari peut essayer avec toi bien sur, de par exemple, rester coucher dans le lit à côté de toi et simplement s'enlacer les mains. Et après c'est fini. Et un autre jour, vous vous enlacez les mains et vous pouvez vous embrassez. Faire par étapes en faite. ça marche vraiment bien parce que tu peux aller à ton rythme et lui il va le respecter.

Tu ne pouvais pas prévoir ce qu'il allait te faire. Donc même si ta mère t'as mise en garde, que tu travailles dans une prison, tu ne pouvais pas savoir. ça peut arriver à tout le monde. et on ne peut pas le prévoir. Et surtout, ce n'est pas du tout ta faute.
L'enfouir pendant 12 ans, ça arrive. J'ai une connaissance qui l'a enfoui pendant 40 ans… Le cerveau est incontrôlable avec les souvenirs. Malheureusement c'est lui qui choisit.

Avec ton mari, pour retrouver l'amour que tu avais peut-être, refaites des sorties en amoureux, des ballades, des petites vacances. Je pense que ça pourrait t'aider à y voir plus clair sur tes sentiments.

Ton mari t'aide beaucoup et je pense que c'est vraiment bien qu'il soit à tes côtés.
Vois-tu une psychologue en ce moment?

N'aye pas honte de ce qu'il t'a fait, ni de tes réactions quelqu'elles soient. C'est à lui d'avoir honte parce qu'il n'avait pas le droit de te toucher.
N'aye pas honte avec ton mari. Il peut t'aider mais ne te cache pas devant lui. C'est ta plus précieuse aide. Il a l'air très compréhensif.

Courage! et si t'as des questions à me poser même sur moi, je suis là =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lutine



Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 40
Date d'inscription : 21/07/2014

MessageSujet: Re: viol conjugal... déni   Dim 10 Aoû - 22:54

merci de m'avoir répondue.

Pour le moment, non mon mari ne vit pas avec moi. Depuis le mois d'avril il a un appartement, il y a aussi le fait qu'il m'a trompée (même si j'ai bp mieux compris le pourquoi des choses maintenant... mon incapacité à rester en place, à avoir de la tendresse simlple avec lui pendant ces années...; il a été les chercher ailleurs.
tout est fini avec sa maitresse, mais moi j'ai eu besoin de cette coupure physique.
Je dois avouer que je suis moins en alerte depuis que je dors seule, j'arrive à prendre du temps pour mi vraiment qd il a les enfants.
Le souci c'est que je sais qu'il m'aime, je sais qu'il sera patient.
J'ai l'intuition que je veux vieillir avec lui. Mais je ne sais pas si je l'aime. La première chose qui me vient à l'esprit qd j'y réfléchis: il ne me fera jamais de mal... et... c'est pas ça l'amour;.. en partie oui évidemment, ne pas se faire de mal... mais... ça doit être plus, non??

Mais je n'arrive pas à avancer...

Oui j'ai été voir une psychologue qui m'a fait super bonne impression.
avec qui je vais tenter l'EMDR.
En espérant que tout ça pourra me faire avancer.

J'ai pu refaire qq fois l'amour avec mon mari, les enfants étant en vacances chez mes parents. Mais après une journée sans rien faire à se détendre.
Après je culpabilise sans arrêt avec cette impression de "surtout on fait l'amour mais ça ne m'engage à rien"
j'ai une peur indicible de revivre avec lui, revivre avec qq un, à reprendre une vie commune.. peur de me retrouver dans cette angoisse permanente... seule, même avec mes enfants je suis plus sereine. angoissée qd même, mais je suis par moment apaisée Sad



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkangel10
Conseiller
Conseiller
avatar

Féminin
Nombre de messages : 522
Age : 23
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: viol conjugal... déni   Lun 11 Aoû - 14:06

D'accord pour ton mari.

Est-ce que tu aimes passer du temps avec lui? Par exemple, sortir au resto? ou bien, aller voir un film? est-ce que ça te plait?
L'amour, c'est pouvoir être bien avec la personne avec qui tu es, partagé des choses que tu ne partages qu'avec lui, personne d'autre. C'est une personne sur qui tu peux toujours compter et qui sera toujours la pour toi et toi pour lui. Une personne qui recherche que ton bonheur, qui aime que tu sois heureuse.
Il ne faut pas que tu réfléchisses trop à "est-ce que je l'aime?". laisse venir le faite d'être avec lui, de le voir, de passer du temps avec lui. Essayez peut-être de vous voir sans les enfants, de passer du temps rien que tous les deux juste pour retrouver l'amour que tu ne sais pas si tu l'as encore.

Prends le temps qu'il te faut pour savoir si oui ou non tu veux qu'il revive avec toi.
La nuit tu fais des cauchemars quand tu dors seule?

C'est bien que tu fasses de l'EMDR avec ta psy. J'en fais et c'est vraiment très bien. C'est douloureux mais ça aide beaucoup.
Courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lutine



Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 40
Date d'inscription : 21/07/2014

MessageSujet: Re: viol conjugal... déni   Lun 11 Aoû - 22:10

Oui je suis bien avec lui, oui j'aime faire de choses avec lui.
Mais j'ai 2 personnes masculines avec qui je travaille qui sont proches, présentes aussi pour moi et c'et pour cela que je ne sais pas ... j'ai l'impression de ressentir les mêmes choses.
Puisque le contact physique m'importe peu je dois dire... j'ai bp de mal à voir...

bon après suis peut être impatiente Smile

J'ai pas trop compris l'EMDR dans la façon pratique car j'ai saisi le côté stimulation centre des émotions... mais après le côté mauvais souvenirs et phrase sympa... J'ai pas trop saisi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkangel10
Conseiller
Conseiller
avatar

Féminin
Nombre de messages : 522
Age : 23
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: viol conjugal... déni   Mar 12 Aoû - 12:06

Alors le temps fera l'affaire. Tu verras bien comment ca va continuer.

Je nmai pas compris pour l'EMDR... Qu'est ce que tu n'as pas compris?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: viol conjugal... déni   

Revenir en haut Aller en bas
 
viol conjugal... déni
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment faire apparaître une date de lien "non conjugal" ?
» Lien conjugal LDS
» relation "extra" conjugale
» Drame conjugal à Coutiches ?: une morte et un blessé grave
» Rapprochement conjugal en gendarmerie interdit ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Viol-off forum :: Vos témoignages :: Vous avez été victime de viol, vous désirez nous en parler, nous expliquer votre vécu, ...laissez nous vos textes-
Sauter vers: